L’aménagement de son espace de vie est essentiel pour son bien-être. Avoir des pièces dédiées à certaines activités peut permettre un épanouissement plus grand que lorsque toute notre vie se décline dans un même espace. Mais quelle en est la raison ?

Cet engouement n’est pas dû au hasard. En effet, suite au confinement, certaines personnes ont pris le temps de repenser leur espace de vie pour s’y sentir à l’aise lors de cette période difficile. D’autres ont aménagé certaines pièces pour y exercer leur profession ou leurs loisirs. « C’est bien connu que, pour se sentir bien chez soi, il faut qu’une part de personnalité se reflète dans notre aménagement » explique Justin Denuit, architecte d’intérieur. « Un intérieur qui nous ressemble sera un intérieur dans lequel on se sent bien. On aura beaucoup plus tendance, même inconsciemment, à fréquenter, passer du temps dans une pièce qu’on a marquée de notre personnalité et de notre identité. »

« Pour se sentir bien chez soi, il faut qu’une part de personnalité se reflète dans notre aménagement. »

Justin Denuit, architecte d’intérieur

« Généralement les gens aiment bien avoir une pièce dans laquelle ils peuvent travailler seuls et plus calmement, mais d’autres personnes préféreront passer leur temps dans un open space » précise Justin Denuit. « Certains espaces de travail, selon l’aménagement, inspirent la créativité et aident à se sentir plus à l’aise ou plus productif. » Par exemple, Google a aménagé des espaces ludiques dédiés aux pauses de leurs employés pour augmenter leur productivité et leur créativité au moment de se remettre au travail. Billards, mini-golfs, toboggans, on y trouve de tout.

 « Il existe, de plus en plus aujourd’hui, des espaces ou des meubles multifonctionnels » ajoute Justin Denuit. « Le but est de réunir plusieurs fonctions dans un seul mobilier ou dans une seule pièce comme par exemple des buanderies/cuisines ou des lits intégrés dans un mur. Avoir ce genre de pièces au sein de son habitation permet d’optimiser au maximum son espace et d’en faire à peu près ce que l’on veut. »

La personnalité influence l’espace intérieur

D’un point de vue psychologique, l’aménagement de son espace de vie a également une grande incidence sur l’habitant. « Chaque personne aménage son environnement et son confort en fonction de sa personnalité » explique Stéphanie Flament, psychologue et psychothérapeute. « Certaines personnes vont être très minimalistes dans la décoration pour avoir un espace plus calme et zen alors que d’autres personnes vont aimer le désordre. Ce qui va être bordélique pour certains ne l’est pas spécialement pour d’autres. »

« Séparer son espace professionnel de son espace de vie a toujours de bons côtés. La situation actuelle l’a bien montré mais encore une fois c’est une question de personnalité » admet Stéphanie Flament. « Certains ont dû se créer un espace de travail pour être au calme quand d’autres arrivent à travailler avec leurs enfants qui courent tout autour. Cet espace de travail fait office de coupure dans la journée. Être dans une pièce différente ressemble au fait d’aller au bureau. Il est rare de ne pas avoir besoin de cette séparation entre notre vie professionnelle et personnelle. Celle-ci est très recherchée car elle permet d’être plus zen quand on rentre chez soi. »

« Avoir des pièces différentes dans son habitation comme une salle de jeu pour les enfants, un chalet dans le jardin ou un bureau a son importance. Cela donne une toute autre dimension à son domicile. »

Stéphanie Flament, psychologue et psychothérapeute

Au-delà d’un espace homeworking, l’habitation doit aussi accueillir les loisirs de ses habitats. Et la tendance au cloisonnement se traduit aussi dans ces moments de détente. « Avoir des pièces différentes dans son habitation comme une salle de jeu pour les enfants ou un chalet dans le jardin a également son importance » explique Stéphanie Flament. « Il faut les aménager en fonction de vos envies et de ce que vous voulez ressentir lorsque vous vous y trouvez. Cela permet de s’évader de son quotidien, d’avoir une sorte de second chez-soi dans lequel on peut faire toutes sortes d’activités, qu’elles soient professionnelles ou ludiques, sans pour autant devoir se soucier de ce qui se passe autour. Cela donne une toute autre dimension à son domicile. »