Entre dématérialisation accrue et besoins de transfert exponentiels, la connexion en fibre optique est devenue une réelle nécessité pour les entreprises.

A chaque minute dans le monde, et par minute, on dénombre 400.000 réunions Skype et trois millions de recherche sur le web. Des nombres colossaux qui exigent un système de transfert très performant. Face à ces besoins qui explosent encore un peu plus chaque jour pour les entreprises, la réponse se nomme fibre optique. « Une connexion de ce type est très rapide. On arrive à des débits entre 1 et 2,5 gigabits par seconde. Ce qui est aujourd’hui suffisant pour les entreprises. Même si, pour faire face à une consommation qui ne cesse d’augmenter, ces débits vont bien entendu se faire plus rapides. On parle d’atteindre bientôt les 10 gigabits par seconde », explique Alex Lorette, Directeur Solutions Entreprises chez Proximus.

De la vitesse, mais pas que…

Mais la vitesse de transfert n’est pas l’unique argument qui fait vibrer les entrepreneurs pour la fibre. On dénombre en effet pas moins de trois autres (très) bonnes raisons pour effectuer ce choix. Tout d’abord, la vitesse de la connexion est équivalente dans l’autre sens. « Autrement dit, on envoie des données aussi vite qu’on les reçoit, ce qui est essentiel pour un business performant ! » Vient ensuite le temps de réponse, ce que les professionnels appellent la latence. 

« En Bref, que soit pour de la visio-conférence, de la voix sur IP ou du back-up de données, la fibre et ses avantages sont indispensables. »

« Elle est aujourd’hui de l’ordre de quelques millisecondes. Très utile dans un monde où l’on travaille de plus en plus à distance, et où on doit donc accéder à des données stockées sur le Cloud. Cet aspect est tout aussi essentiel que la vitesse », poursuit notre interlocuteur. Qui conclut : « enfin, il ne faut pas négliger l’aspect fiabilité. Indispensable, lui aussi, pour un travail à distance sans failles. On a constaté l’importance de tout ceci durant la crise du Covid. En Bref, que soit pour de la visio-conférence, de la voix sur IP ou du back-up de données, la fibre et ses avantages sont indispensables. »

Un futur doré !

« Les besoins en termes de fibre évoluent très vite », poursuit Alex Lorette. « Voilà vingt ans, l’ADSL et sa connexion de trois mégabits/seconde apparaissait comme le top du top, alors que ce chiffre est dérisoire maintenant. Aujourd’hui, une entreprise sur deux a déjà opté pour le Cloud. Ce qui montre bien que la fibre optique ne va pas arrêter sa montée en puissance… »

À PROPOS DE

Proximus, anciennement Belgacom, est l’opérateur leader dans le marché professionnel belge de services digitaux et de solutions de communication. Pour préparer son infrastructure aux besoins futurs de ses clients, Proximus a décidé d’accélérer son plan d’investissement dans la fibre. L’ambition est de connecter 2,4 millions de points à la fibre optique (permettant des vitesses de téléchargement allant jusqu’à 1 giga par seconde) d’ici 2025. Et avec la participation de partenaires, ce nombre pourrait atteindre 4,2 millions d’ici 2028.