Accueil Supply Chain La Supply Chain : élément primordial en entreprise

La Supply Chain : élément primordial en entreprise

La supply chain est un composant essentiel pour un bon déroulement de la vie au sein d’une entreprise. Arrivage des produits, organisation, efficacité,
elle permet d’optimiser beaucoup d’aspects qui sont parfois assez brouillons ou pensés de la mauvaise manière.

BERNARD PIETTE.
General Manager de Logistics in Wallonia

Comment penser et instaurer une supply chain efficace pour une planification optimale ?

« La supply chain est connue par la majorité des grandes entreprises mais l’est moins par les plus petites. Pour simplifier, c’est l’ensemble des opérations qui permet la gestion du flux des marchandises en partant du point de départ pour aller jusqu’au produit fini. C’est un ensemble d’activités qui regroupe l’achat de la matière première, le planning de production, la distribution des produits finis… La gestion du flux d’informations est aussi très importante pour les acteurs économiques. Cela leur permet de recevoir et d’envoyer les produits dans les conditions qui sont demandées. Toutes les entreprises consacrent entre 7 et 15 % de leurs ressources dans la supply chain, parfois même sans en être conscientes. »

Quelle importance du packaging dans l’efficacité du transport ?

« Tous les éléments sont importants. C’est bien pour cela qu’il y a le mot ‘chaîne’: tous les maillons sont essentiels et s’il y en a un qui ne fonctionne pas, tout le système devient défectueux. Le packaging a deux fonctions principales: il protège le produit qu’il contient et fait office d’information sur celui-ci. Il faut qu’on sache ce qu’il y a dedans. Il est d’autant plus important s’il s’agit d’un produit alimentaire
et donc périssable. On peut également parler d’emballage primaire, c’est-à-dire avec lequel on peut directement voir le produit; et d’emballage secondaire, comme par exemple les cartons. Si l’emballage est mal réalisé et que le produit est abîmé, c’est une perte sèche pour l’entreprise. »

Une gestion et un suivi minute par minute sont-ils possibles ?

« Tout est possible mais pas toujours nécessaire. Beaucoup d’entreprises cherchent la traçabilité à des prix avantageux car on n’y trouve quasiment pas de limites. Mais celle-ci ne se justifie pas dans tous les domaines. En pharmaceutique, le coût des produits est élevé, la traçabilité est importante. Dans le cas d’une entreprise livrant entre Bruxelles et Charleroi des produits qui n’ont pas une grande valeur, ce n’est pas indispensable. La technologie la plus utilisée est celle des micro-capteurs. Elle est efficace pour suivre les livraisons et a un coût plutôt acceptable. Les entreprises essayent toujours de trouver les technologies les moins chères possibles avec les résultats les plus satisfaisants. »

BÉATRICE DOYEN.
Gérante d’un Carrefour Market

Comment penser et instaurer une supply chain efficace pour une planification optimale ?

« Le tout, c’est d’anticiper. On a les commandes, les livraisons, les moyens de transport et le personnel. C’est beaucoup de données à prendre en compte pour que la supply chain soit efficace et qu’on ait ce qu’il faut pour remplir les rayons à temps pour le client. On doit d’avoir une équipe de base pour recevoir la marchandise. Mais il faut aussi en prévoir une de secours, dans le cas où certains membres de la première n’auraient pas la possibilité d’être présents. Concernant les commandes, on doit toujours avoir un coup d’avance. Même s’il y a encore des produits en rayon, on doit vérifier les ventes par semaine ainsi que les stocks, pour éviter une rupture de stock qui pourrait nuire à notre image. »

Quelle importance du packaging dans l’efficacité du transport ?

« C’est très important. Par exemple, un pack d’eau dont le plastique n’est pas solide risque de casser lors du transport ou de la mise en rayon. Une palette mal filmée peut rompre dans le camion, ce qui donnera lieu à des litiges qui sont très compliqués à se faire rembourser. Cela représente aussi une perte de temps pour le personnel qui doit récupérer les colis un à un. Mais malheureusement un bon carton ou un bon plastique, c’est rarement bon pour l’écologie qui est devenue une priorité pour notre entreprise. On a parfois aussi de mauvaises surprises lors du montage des palettes, avec des produits plus fragiles qui se trouvent en-dessous de produits plus lourds. Cela mène souvent à quelques accidents. »

Une gestion et un suivi minute par minute sont-ils possibles ?

« Chez Carrefour, nous avons une plateforme sur l’intranet de l’entreprise. On peut y voir où se trouvent nos camions. On a également un planning d’arrivées même s’il est rarement respecté. Les personnes qui s’en occupent nous dise quand nos palettes ont été montées, chargées dans le camion et quand elles seront en route. Malheureusement les fourchettes d’arrivée sont souvent très larges. On essaye tout de même de faire le maximum pour organiser nos équipes dans les rayons, de sorte qu’à l’arrivée du camion, on ait des personnes qui s’occupent d’un maximum de marchandises. Avant on avait la fonction GPS pour savoir exactement où se trouvaient nos camions mais malheureusement ils l’ont annulée. »

VÉRONIQUE HUSTIN.
Responsable presse de Jost Group

Comment penser et instaurer une supply chain efficace pour une planification optimale ?

« L’optimisation d’une chaîne d’approvisionnement passe avant tout par un compromis entre la satisfaction de sa clientèle et la rentabilité de son entreprise, qui sont liées. En agissant sur la planification de sa supply chain, l’entreprise peut atteindre ses niveaux de performance et répondre à ses objectifs. Les indicateurs de la performance de la supply chain sont monitorés en permanence: délais de livraison, quantités, intégrité de la marchandise… C’est dans cette situation de balance et de compromis que s’opère l’alchimie de la performance professionnelle. En cela, la notion de performance optimale dépend donc des objectifs que se fixe l’entreprise mais aussi de sa position sur son marché. »

Quelle importance du packaging dans l’efficacité du transport ?

« Le packaging affecte directement l’efficacité du transport. Le type de palettes, de conditionnement et la stabilité de la charge sont cruciaux pour acheminer de manière sécurisée une marchandise. Ils peuvent faciliter ou rendre plus difficile la
gestion du transport. La qualité des palettes est constamment remise en cause. On estime le nombre de palettes perdues au tiers, une perte sèche pour le transporteur. Le type de conditionnement, lui, influence tant le volume utile transporté que la stabilité de la charge. Un packaging “intelligent” réside dans l’utilisation de manière optimale de l’espace disponible dans le véhicule. Un packaging “cheap” pose des problèmes de stabilité des palettes, engendrant souvent des litiges. »

Une gestion et un suivi minute par minute sont-ils possibles ?

« Grâce aux outils techniques, technologiques et informatiques dont nous disposons à l’heure actuelle, un Track & Trace de la marchandise, dès sa sortie de la ligne de production, est concevable. Par le biais de scans, de tags ou autres, un suivi on-line du statut des livraisons est effectué, à une fréquence que nous choisissons. Des reportings vers les clients peuvent aussi être aisément mis en place. L’entièreté de notre flotte de véhicules dispose d’une géolocalisation, ce qui nous permet de surveiller, minute par minute si nous le désirons, l’acheminement de la marchandise. Le seul frein réside encore dans le manque d’harmonisation au niveau des plateformes utilisées pour la mise à disposition de l’information. »

EN PLUS

En 1900, la Nut’ dè Noyé

Noël Au milieu des innovations technologiques incessantes et de nos traditions modernes, on a eu envie de vous emmener avec nous dans le passé, à l’époque où le Père Noël n’existait pas encore.

Survivre aux fêtes (sans tuer personne)

Survie C’est le départ des fêtes, l’heure des grandes retrouvailles en famille et, pour certains d’entre nous, le début du calvaire. On vous livre quelques conseils pour survivre aux fêtes!

Marc Lambotte : Valeur partagée et prospérité

Agoria De plus en plus d’entreprises découvrent l’importance de la « valeur partagée », qui combine intérêts économiques et écologiques. En effet, une grande partie de la valeur des produits est déterminée par les étapes qu’ils franchissent une fois qu’ils quittent le producteur.

Nouvelles vies, nouveaux habitats!

Habitation Les formes d’habitation évoluent et se multiplient, souvent au rythme de nos changements de vie et d’envie. Même si trois constantes frappent toujours à la porte: le refus de l’isolement, la dynamique collaborative et la sacro-sainte recherche de budgets pas trop explosifs.

Black Friday: comment se protéger des arnaques?

Conso Le Black Friday est de retour: le 29 novembre, des milliers d’articles à prix réduits attendent d’être achetés. Si certaines marques jouent le jeu honnêtement, aucun cadre légal ne régule le Black Friday en particulier. Alors d’autres en profitent et attention aux arnaques!

De l’idée à l’entreprise : premier pied à l’étrier

Se LancerDevenir entrepreneur, c’est faire preuve d’ambition, mais c’est aussi éviter de tomber dans certains pièges comme celui de la solitude. Bien s’entourer, être conseillé et réfléchir ensemble est une clé du succès. Explications.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.