La cuisine, c’est ma passion. Elle domine ma vie. Tout est une question de cuisine, de bon repas et de plaisir. Mais aussi de bons produits. Et ma famille le sait bien, puisqu’il est aussi question de partage !

Je suis un grand amateur de tomates. Cet attrait me vient de mon enfance. Mes parents cultivaient toutes sortes de tomates différentes pendant l’été. Dans les serres de notre ferme, à Zedelgem, c’est mon tour d’en cultiver désormais. Je fais pousser quelques 126 variétés différentes de tomates. Elles sont d’ailleurs au cœur de l’un des plats les plus célèbres de mon restaurant, Hertog Jan, la « collection de tomates ». Un plat qui connaît le succès depuis 15 ans déjà !

Amour et respect dans la cuisine

La fraîcheur et la qualité des ingrédients sont primordiales dans ma cuisine. Chez moi comme au restaurant. J’aime connaître l’origine des produits que j’utilise et la façon dont ils sont faits. Je les achète le plus possible à des producteurs qui mettent autant d’amour et de respect dans ce qu’ils font que moi dans ma cuisine. Heureusement, « qualité » ne rime pas nécessairement avec « coûteux » !

“J’aime connaître l’origine des produits que j’utilise!”

Un panel de couleurs et de saveurs

Et chaque année, c’est le même rituel : je guette les petits pois, les asperges et les morilles ! C’est le signe que l’été s’installe doucement. Mais la saison ne peut vraiment commencer qu’avec les fraises, les cerises, les tomates, les courgettes, les artichauts, les aubergines, les herbes fraîches et les fleurs comestibles : un incroyable panel de couleurs et de saveurs. Cuisiner ces produits, frais et parfumés, c’est à chaque fois une révélation. Le soleil passe la porte de chez nous et illumine nos assiettes. Elles goûtent le sud, et nous transportent le temps d’un repas.

Les premiers temps du confinement, j’imaginais chaque jour de nouveaux plats. C’était agréable, toute la famille se régalait de ces moments. Mais au bout d’une semaine, la vie trépidante et la créativité du restaurant ont commencé à me manquer.

L’importance de manger bien

Alors j’y suis retourné, pour m’occuper de tout ce que je n’ai jamais le temps de faire. En famille, je ne suis pas à la recherche de la performance gastronomique. Mais je cuisine avec la même attention pour nos assiettes que pour celles de mes clients. S’il y a un message que je veux transmettre à mes quatre enfants, c’est bien l’attention portée aux détails et aux autres. J’essaie de leur transmettre le respect du l’agriculteur, de l’éleveur, mais aussi de la nature. Je veux qu’ils comprennent l’importance de manger de bons produits, des produits de saisons. Leurs saveurs sont incroyables et rien ne peut changer le goût incomparable d’un légume qui murit à son rythme.

Il est indispensable que nous adoptions de bonnes habitudes. Acheter local ou cultiver soi-même, c’est aussi important pour notre empreinte écologique. Et c’est l’autre message que je veux transmettre à mes enfants, que chaque parent veut transmettre.

Gert de Mangeleer, chef étoilé