Notre santé est notre atout le plus important. De plus en plus de personnes regardent au-delà de la médecine traditionnelle pour maintenir leur capital santé et lutter contre les maladies courantes. De quoi parle-t-on ? Quelles sont ces alternatives ?

Le consommateur, en quête d’un équilibre de son corps et de son environnement, se tourne progressivement vers la médecine naturelle et la phytothérapie pour prendre en charge sa santé, son bien-être, et ceux de ses proches.

« La médecine naturelle répond à leurs attentes », explique Jacqueline Salvaggio, Marketing Manager des Laboratoires Arkopharma. « Elle offre une solution efficace pour prévenir et soulager tous les maux du quotidien : problèmes de sommeil & stress, troubles du transit, douleurs articulaires, immunités, etc. Elle est plus respectueuse du corps, de ses équilibres, de son environnement. »

« La plus grande différence entre les médicaments traditionnels et les produits que nous fabriquons est dans leur composition », explique Patrick Verbelen, Directeur des Laboratoires Arkopharma. « Une majorité de nos produits sont 100% naturels, aussi bien leurs actifs que leurs excipients. Ils proviennent de plantes BIO, de l’apiculture responsable, etc. Ils sont sans pesticide, sans conservateur. »

Arkopharma est spécialisé dans la phytothérapie, produits à base de plantes. À cette fin, le laboratoire utilise plus de 120 espèces de plantes provenant de 40 pays à travers le monde. « Nous maîtrisons chaque étape du circuit de la plante », rappelle le directeur des Laboratoires, « de sa récolte à la mise en gélule sur site afin de garantir un savoir-faire, assurer la meilleure qualité et préserver leur richesse en actif. »

« Le mode d’action de ces compléments alimentaires est comparable à celui des médecines traditionnelles », explique Patrick Verbelen. « Les ingrédients actifs agissent sur les récepteurs de nos cellules. Mais à l’inverse des médicaments traditionnels, qui visent un effet intense et immédiat, nous optons pour une approche douce et respectueuse du corps humain sans le déséquilibrer brusquement. Lors de l’élaboration de nos produits, la sécurité est une priorité absolue, nous visons le moins d’effets secondaires et de contre-indications possibles. »

L’atout de taille de la médecine naturelle, de plus en plus plébiscitée par les consommateurs, c’est son approche moderne et originale du corps humain. P. Verbelen : « une approche holistique est essentielle. Nous prenons en compte l’être humain dans son ensemble : son esprit, son corps et son environnement. Pour résoudre un problème de santé, nous considérerons l’homme dans son ‘écosystème’ et prenons soin de lui grâce à une approche globale et combinée. »

Certaines personnes sont encore sceptiques quant à l’effet de ces produits. Jacqueline Salvaggio en a conscience, et pourtant : « l’efficacité de la phytothérapie est officiellement reconnue et scientifiquement prouvée. Les avantages pour la santé sont indéniables. De nombreuses études démontrent son efficacité et sa sécurité. Nous collaborons perpétuellement via notre programme de recherche clinique avec des professionnels reconnus et développons des partenariats avec des institutions scientifiques et des professionnels de la santé tels que des médecins, des spécialistes et des pharmaciens. »

La médecine naturelle et la phytothérapie intègrent de plus en plus les habitudes des consommateurs. Elles représentent actuellement 17,5 % du marché total des ventes de produits de santé. Un pourcentage qui ne cesse de croître : + 7 % par rapport à l’année passée. Les gens commencent à se méfier des médicaments de synthèse ou même de l’utilisation intensive de produits chimiques. « La phytothérapie raisonne avec leur besoin de naturel et de sécurité. Ils veulent prendre soin d’eux et de leur santé d’une façon qui ne soit agressive ni pour le corps ni pour l’environnement. Pour beaucoup d’entre eux, il s’agit de trouver un équilibre grâce à nos produits. D’autant qu’ils sont fabriqués avec toutes les garanties qu’un laboratoire pharmaceutique peut offrir, en termes d’efficacité, de qualité et de sécurité », explique Jacqueline Salvaggio. « Nous savons qu’aujourd’hui, 2 personnes sur 3 s’intéressent à ces produits, bien qu’une sur 10 en achète. Pour nous, les principales raisons à cela sont le manque d’informations et le fait que l’Etat ne rembourse pas encore les compléments alimentaires. Seules quelques assurances privées l’intègrent dans leur police. »

Á propos de

Arkopharma est un producteur spécialisé dans la médecine naturelle et leader européen de médicaments et de compléments alimentaires à base de plantes. La société a été fondée en 1980 à Nice, en France. Elle est devenue en quatre décennies l’un des plus grands acteurs de son segment de marché. La R&D et la production ont lieu à Carros,
où 400 tonnes de plantes sont transformées chaque année.