Afin de rester performantes et compétitives, il est essentiel que les entreprises manufacturières se muent en usines du futur, un sujet actuel sur lequel nous travaillons, avec Agoria, depuis des années. Cette transformation est possible grâce aux technologies Industrie 4.0.

À cet égard, la numérisation et la connectivité des systèmes de production sont cruciales. Les mêmes principes et technologies s’appliquent également à la logistique et, par extension, à l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement. Même si ces secteurs ne font pas immédiatement partie de nos priorités, nous collaborons avec le VIL en Flandre et Logistics in Wallonia, ce qui nous permet d’avoir une idée des opportunités et défis dans ces secteurs, et de leur similitude avec les défis dans nos propres secteurs.

Aujourd’hui plus que jamais, il est crucial que les secteurs apprennent les uns des autres et s’inspirent mutuellement afin de pouvoir innover plus rapidement et mieux. Après tout, les possibilités offertes par la technologie sont énormes! Dans le même temps, il existe tellement de solutions disponibles que le partage d’expérience entre les entreprises qui ont déjà effectué une mise en œuvre est inestimable. La numérisation est l’un des plus importants facteurs d’innovation dans la plupart des secteurs, nous ne pouvons plus l’ignorer.

La digitalisation pour maîtriser toutes les étapes

Dans le domaine de la logistique, cela se traduit principalement par des processus soutenus numériquement et des modèles commerciaux numériques. Par exemple, nous ne voyons que des opportunités importantes pour la logistique, identifiées dans une étude menée en Flandre avec le soutien de VLAIO et en collaboration entre le VIL, Agoria et Sirris: d’une part, la traçabilité et la transparence sont un thème important. De nombreuses technologies numériques deviennent matures et leur déploiement est économiquement réalisable, notamment l’Internet des Objets (IOT), le suivi et la localisation, le blockchain, la cybersécurité, etc. Les défis à relever ici sont le partage des données tout au long de la chaîne et ses aspects juridiques. D’autre part, il y a l’automatisation et la robotisation, pour l’administration, le stockage et la manutention dans la chaîne logistique et les points de ramassage.

Le Futur innovant de la supply chain

À plus long terme, nous constatons la grande disponibilité de nouvelles possibilités, notamment la réalité virtuelle pour la formation et l’exécution, les véhicules autonomes, l’utilisation de drones pour la sécurité des sites et la gestion des stocks, ainsi que la prévision et l’optimisation de chaînes d’approvisionnement complexes. Nous travaillons déjà aujourd’hui sur certains de ces thèmes dans le cadre de projets de recherche appliquée en combinant l’expertise digitale chez nous et l’expertise logistique chez nos partenaires. Tous, nous devons nous concentrer sur l’innovation de produits, processus et business, par la technologie.

Herman Derache, managing director de Sirris