Accueil Business Entrepreneurs, libérez-vous de vos fardeaux!

Entrepreneurs, libérez-vous de vos fardeaux!

La priorité des indépendants – starters, petites et moyennes entreprises – est bien de développer et de faire fructifier leur activité professionnelle, non de perdre du temps ou de l’argent dans la résolution de problèmes juridiques.

« Parce que le plus souvent, le temps manque et que l’on n’a pas forcément le bagage intellectuel pour faire face aux conflits juridiques, que ce soit avec le fisc, un fournisseur, un client ou un prestataire de service tel qu’un opérateur de télécommunications par exemple », indique Vincent Locus, directeur des ventes d’ARAG, compagnie d’assurance spécialisée en protection juridique. « Mais aussi parce qu’il est regrettable, quand la trésorerie n’est pas encore solide, d’utiliser son bénéfice pour régler les frais d’avocat, d’expertise et/ou de justice lorsqu’il est nécessaire de recourir à une procédure judiciaire pour obtenir gain de cause. »

Déléguer pour s’assurer (ou s’assurer pour déléguer)

Déléguer la gestion des problèmes juridiques à des experts dans le domaine permet à l’entrepreneur d’être rassuré sur le fait que ses droits seront correctement défendus, et que toute la charge financière sera assumée par l’assureur protection juridique.

Il est regrettable d’utiliser son bénéfice pour régler les frais d’avocat ou de justice.

Vincent Locus – Sales Director, Technical Expertise & External Relations, ARAG

Et parce qu’il est toujours plus avantageux de prévenir que de guérir, bénéficier d’avis ou de conseils de la part de son assureur peut s’avérer salvateur. « Chez ARAG, nous dépassons le rôle strict d’assureur pour nous positionner aussi en tant qu’assisteur. Pour ce faire, nous mettons à disposition de nos assurés une ligne téléphonique qu’ils peuvent utiliser pour poser tout type de question juridique qui les préoccupe. Pas forcément liée aux matières couvertes au travers des contrats souscrits, mais relative à toute matière. Des consultations gratuites et rapides qui permettent d’éviter bien des problèmes. »

À propos de…

ARAG est un assureur international fondé en Allemagne en 1935, avec l’ambition d’offrir à ses clients un accès plus aisé au système judiciaire. Le fondateur, Heinrich Faßbender, avait pour devise: « Tout individu doit pouvoir faire valoir ses droits et pas uniquement celui qui est en mesure de payer ». ARAG est actif en Belgique depuis 1965 et est spécialisé en assurances Protection Juridique. ARAG distribue ses produits au travers d’un réseau de plus de 2.800 courtiers indépendants. Le siège social belge est établi à Bruxelles et emploie 80 personnes. ARAG est le dernier assureur Protection Juridique 100% indépendant en Belgique. Un gage d’impartialité pour défendre chaque assuré.

EN PLUS

Le Cloud, sa révolution et ses contraintes

Cloud Que l’on parle d’applications grand-public comme Google Drive ou de services aux entreprises, le Cloud est aujourd’hui partout. Véritable révolution IT, l’utilisation des services Cloud renferme pourtant des pièges qu’il est primordial d’éviter.

Il pousse, il pousse, le « circuit court »

circuit court Pour court-circuiter nos habitudes alimentaires formatées, rien ne vaut le circuit court. De plus en plus de néo-agriculteurs tentent l’aventure de la filière directe producteurs-consommateurs.

Mon été parfait

été Mustii parle de son été parfait: c'est une sorte de mix entre la flânerie, les amis et la fête et pouvoir faire des concerts.

La domotique au service de votre portefeuille

Domotica Souvent associée au confort et à la sécurité, la domotique, c’est-à-dire la gestion automatisée et centralisée du matériel électrique d’une habitation, est aussi un précieux allié pour faire des économies d’énergie.

Emna Everard: Il est temps d’élever des licornes belges!

Emna EverardNous voilà en 2020, l’ère des licornes, comprenez par là les sociétés dont la valeur est supérieure au milliard. Uber, Amazon, Tesla, Google et Facebook sont leaders de leur secteur mais ont un point commun, elles n’existaient pas il y a quelques dizaines d’années.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.