Le changement climatique et la dégradation de notre environnement constituent une menace existentielle pour l’Europe et le monde. Les citoyens l’ont bien compris: 93 % d’entre eux considèrent le changement climatique comme inquiétant, et 79 % pensent que l’action pour le climat conduira à l’innovation. L’Union européenne est prête à agir: avec le Pacte vert pour l’Europe, elle invite chacun à y prendre part.

Le Pacte vert doit permettre à l’Europe, d’ici 2050, de devenir le premier continent avec un bilan carbone neutre. Une ambition qui ne peut laisser rien ni personne derrière: il faudra tout à la fois stimuler l’économie, améliorer la santé et la qualité de vie des citoyens et protéger la nature. Cet accord contient les mesures les plus ambitieuses, qui ouvriront la voie à une transition durable, verte et surtout juste. Une transition qui supportera aussi bien les citoyens que les entreprises européennes. 

“Une nouvelle stratégie de croissance”

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a décrit cet accord comme étant la “feuille de route de notre nouvelle stratégie de croissance – une croissance qui redistribue plus qu’elle ne prend.” Inscrites en lettres capitales s’y trouvent des mesures allant de la réduction des émissions et de la mise en place d’une législation environnementale, sans oublier l’investissement dans la recherche et l’innovation et la préservation de la nature européenne. 

Le Pacte vert vise l’amélioration du bien-être de tous ainsi que la pérennité de notre planète pour les générations à venir. La réalisation de ces objectifs représente un immense défi. Mais c’est aussi une réelle opportunité pour l’Europe de prendre la direction d’une société plus verte, plus propre et plus juste.  

Nous devons miser sur de nouvelles technologies, sur des solutions durables et sur l’innovation créative dans tous les secteurs.

De toute évidence, le coût de cette transition environnementale, sociétale et économique majeure est élevé. Mais le coût de notre inaction le sera bien plus. Si nous n’agissons pas maintenant pour lutter contre les changements climatiques, chaque effort se paiera au prix fort. Si rien ne change dans l’Union européenne, les conséquences sur la vie de nos enfants seront catastrophiques. On compte aujourd’hui déjà 400.000 décès prématurés dus à la pollution atmosphérique. À l’avenir, les vagues de chaleur pourraient causer 90.000 décès supplémentaires par an. 500.000 personnes seront concernées chaque année par les inondations, alors que la pénurie d’eau deviendra un vrai problème pour les régions méridionales.  

79% de européens font confiance à l’innovation

La recherche et l’innovation ont un rôle crucial à jouer dans le Pacte vert. Pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre 6 fois plus vite que nous ne l’avons fait jusqu’à présent à l’échelle mondiale. Il est donc clair que l’approche traditionnelle n’est plus suffisante. Nous devons miser sur de nouvelles technologies, sur des solutions durables et sur l’innovation créative dans tous les secteurs. 

La politique collaborative et systémique menée par l’Union européenne permettra de résoudre durablement de nombreux problèmes, dans des domaines tels que l’industrie, les transports, l’énergie, la construction, l’alimentation, la biodiversité et la pollution. Le programme de recherche Horizon Europe consacrera au moins 35% de ses financements (sur un total de 100 milliards d’euros entre 2021 et 2027) aux efforts de lutte contre le changement climatique. Ces fonds serviront aussi à mobiliser des investissements privés.  

Mobiliser tous les acteurs

À travers Horizon Europe, la Commission européenne souhaite axer son travail sur cinq missions d’ampleur mondiale. Quatre d’entre elles viendront soutenir les objectifs du Pacte vert: l’adaptation au changement climatique, la santé des océans, les villes climatiquement neutres et la santé des sols. Ces missions réuniront des partenaires de toute l’UE, y compris les régions et citoyens. Elles seront à l’Europe ce que le premier pas sur la Lune fut pour l’humanité : une incroyable impulsion pour le progrès. 

Il faudra plus d’une génération pour que le Pacte vert pour l’Europe porte ses fruits. Et le voyage commence maintenant.

Les citoyens européens, menés par la jeunesse, ont appelé l’Union européenne à prendre la direction de l’action de lutte. Le Pacte vert est notre réponse. Il s’agit d’une entreprise de transformation ambitieuse de la société et de l’économie pour que la planète, l’environnement et nos citoyens en sortent tous vainqueurs. Les politiques prospectives en matière de recherche, développement et innovation, qui englobent les domaines social, législatif, institutionnel, commercial et technologique, seront le fer de lance de cette transformation. Il faudra bien sûr plus d’une génération pour que le Pacte vert pour l’Europe porte ses fruits. Et le voyage commence maintenant. 

 

En collaboration avec

La direction générale de la recherche et de l’innovation définit et met en œuvre la politique européenne de recherche et d’innovation (R&I) en vue de renforcer la base scientifique et technologique, stimuler l’innovation et transformer les défis sociétaux en opportunités d’innovation qui contribueront à la réalisation des priorités de la Commission européenne.