Accueil Vacances 3 questions à... TUI

3 questions à… TUI

Sarah Saucin, porte-parole du Tour Opérateur TUI, fait le tour des grandes tendances Voyages.

Quelles sont les tendances émergentes?

« Nous constatons un attrait fort pour des vacances plus actives et intimistes. Les petites destinations, peu touristiques, connaissent depuis la fin de l’été 2019 un vrai succès. Nos clients recherchent plus de tranquillité, dans des paysages naturels qui invitent au vélo, au trek, à l’escalade. »

L’aire est à la personnalisation du voyage ?

« En effet, on constate que les voyageurs belges recherchent de plus en plus un séjour qui leur ressemble. Je pense qu’il faut lier cette demande de « sur mesure » à des envies d’authenticité, sans compromission sur la qualité des services. »

Les vacances all-inclusive perdent-elles leur public ?

« Pas de sitôt ! Les vacances à forfait restent cette année encore notre produit phare. C’est l’assurance de la tranquillité d’esprit. Surtout pour les familles. Les parents n’ont pas besoin de penser toute l’organisation et ils ont accès à de nombreuses activités susceptibles de plaire à tout le monde :  gastronomiques, culturelles, relaxantes ou encore, sportives. »

EN PLUS

Une longue randonnée pour un tourisme gustatif

trappistesLa Wallonie regorge de paysages fantastiques à découvrir tout au long d’une grande randonnée. Le GR des Abbayes Trappistes vous tend les bras.

Nouvelles vies, nouveaux habitats!

Habitation Les formes d’habitation évoluent et se multiplient, souvent au rythme de nos changements de vie et d’envie. Même si trois constantes frappent toujours à la porte: le refus de l’isolement, la dynamique collaborative et la sacro-sainte recherche de budgets pas trop explosifs.

‘Image de marque et guerre des talents’

La marque employeur garantit que des candidats auront envie de venir travailler dans l’entreprise. Une atmosphère de travail agréable et authentique garantit qu’ils y resteront quelque temps.

Le mazout, incontournable dans la transition énergétique

Si nous souhaitons continuer à bénéficier d’un climat vivable dans quelques décennies, nous devrons gérer l’énergie d’une tout autre façon. « Prendre soin du climat et économiser l’énergie vont de pair », explique Willem Voets, General Manager d’Informazout. « Le secteur de l’énergie et ses 5 millions de bâtiments chauffés devront également y contribuer. Pour ce faire, il ne faut toutefois pas uniquement être attentif aux nouvelles technologies, les méthodes de chauffage existantes ont également leur place dans la transition énergétique », affirme Willem Voets.

L’automobile en quête de nouvelles énergies

Carburants Quel carburant pour demain? Question centrale du débat sur l’environnement et la mobilité. Entre diesel, essence, électricité, gaz naturel ou hydrogène, l’automobile cherche sa voie.

Comment travailler dans un environnement sain?

Chaque employeur doit respecter une panoplie de règles pour garantir le bien-être de ses travailleurs, ce qui n’est pas une mince affaire. Quelles règles doit-il suivre et comment doit-il s’y prendre?

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.