Accueil Smart Partner 3 questions à... Neckermann

3 questions à… Neckermann

Laurent Allardin, CEO de Neckermann, répond à nos questions.

Aujourd’hui, le vacancier trouve-t-il encore des avantages à passer par un tour opérateur?

« Tout à fait! En passant par de telles entreprises, les vacanciers ont affaire à de vrais experts du voyage. Aujourd’hui, il est vrai qu’il est tout à fait possible de tout réserver soi-même par Internet en se faisant une idée via les commentaires trouvés. Mais un personnel qualifié qui connaît son produit puisqu’il l’a expérimenté peut vous donner un avis plus spécialisé et personnalisé. »

Que répondez-vous aux gens qui se plaignent du prix élevé des offres faites par les tours opérateurs?

« C’est faux! Le marché dans tout ce qui est package est à la baisse partout. C’est d’ailleurs un problème car les tours opérateurs font de moins en moins de marge. Le vacancier peut comparer lui-même plus facilement sur Internet, le secteur a donc le devoir de se réinventer. »

Comment?

« Il faut impérativement créer de la valeur, des services et des offres beaucoup plus larges et réfléchir par rapport à ce qu’attend le client. Un TO qui travaille sur un secteur ou un segment du marché n’est plus viable. Sans ce renouvellement, le secteur est voué à l’échec. Il faut créer du conseil, du service au client. »

EN PLUS

La disparition du touriste

TourismeLe touriste a mauvaise presse ces dernières années: selon les moments, on le moque, on s’en plaint, mais on ne l’envie que rarement. On l’imagine dans un hôtel bondé, montant chaque matin dans l’autocar à la suite de son groupe. On se le représente au pas de course, d’un site à l’autre, équipé d’une perche à selfie. Ca s'explique peut-être par nos nouvelles quêtes de sens et d'authenticité dans le voyage.

Votre bonheur, c’est votre maison

Bonheur Une baisse de moral durant la période hivernale? Pas d'inquiétude! La solution réside dans l'aménagement de votre logement.

Un besoin croissant d’authenticité

TourismeLes habitudes et préférences touristiques évoluent. Plus que jamais, le voyageur belge cherche aujourd’hui à s’écarter des chemins battus, pour vivre des expériences authentiques au plus près des habitants et de la culture locale.

Wouter Ommeslag: « Le travail de l’agent d’entretien est beaucoup trop sous-estimé »

Interview Le facility management n’a pas encore l’attractivité de secteurs comme l’informatique ou les RH. Pourtant, ce secteur, qui emploie des dizaines de milliers de personnes, connaît une période très dynamique et se prépare à un virage numérique généralisé. Wouter Ommeslag, directeur général de Facilicom Solutions, en est l’un des témoins et initiateurs.

Plus qu’une salle de bain, un espace de bien-être

Salle de bain La salle de bain n’est plus seulement un lieu de passage dans lequel on s’attarde quelques minutes par jour. Elle représente aujourd’hui un espace de vie à part entière que l’on aménage avec application et goût, à l’instar des autres pièces de la maison.

Les stérols végétaux, seul moyen naturel contre le cholestérol !

Pour lutter efficacement contre le cholestérol, rien de tel qu’une bonne hygiène de vie et des stérols végétaux, seuls remèdes naturels capables d’éviter des effets secondaires principalement musculaires.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.