Accueil Famille Famille, amis, followers, ensemble pour les fêtes

Famille, amis, followers, ensemble pour les fêtes

En collaboration avecSilent Jill, Youtubeuse

« Comment concilier vie pro et vie privée? Votre famille et les réseaux? » On me le demande souvent en tant que youtubeuse et instagrameuse. Et encore plus pendant les fêtes! J’ai la chance d’être passionnée par ce que je fais. Mais cette question concerne tout le monde, surtout les familles nombreuses et recomposées.

À part le nombre de followers qui nous suit sur Insta, on est une famille normale. On a 3 enfants, qui courent partout, dansent, s’amusent, veulent des gratouilles et des câlins. On a 3 chats (dont 2 sphinx sans poils, ils peuvent surprendre au début, ha ha) qui gambadent partout, ouvrent les portes, et veulent aussi des gratouilles et des câlins.

Membre de la famille

C’est pour ça que j’aime montrer mon quotidien. Je ne joue aucun rôle.Et c’est peut-être aussi pour ça qu’on me suit: pour rire avec moi, s’amuser des moments de la vie de famille et parfois même pour partager des petites choses comme le désherbage. Le genre de moment que tout le monde peut vivre. Je peux dire que j’ai de la chance: j’adore mon travail. Instagram, c’est presque un jeu qui s’instaure tout naturellement avec ma famille. Cela fait partie de la manière dont je gère les réseaux sociaux. Je n’ai pas de difficulté à gérer les deux aujourd’hui.

Trouver la balance

Mais c’est un équilibre fragile entre vie professionnelle et vie privée. Un équilibre qui touche tout le monde. Pour moi, ça passe en partie par les moments que je décide de montrer ou ceux qui n’appartiennent qu’à nous. Mais chacun peut y être confronté, à travers les horaires qui s’allongent, le travail d’indépendant ou le travail à la maison par exemple. C’est un peu le propre des familles d’aujourd’hui. Elles sont décomposées, recomposées, avec les deux parents au travail. Et la période des fêtes peut être un vrai défi!

“À part le nombre de followers qui nous suit sur Insta, on est une famille normale.”

Le but du jeu chez nous, c’est aussi de composer avec tout le monde. C’est quasiment Noël pendant une semaine entière! Il faut savoir trouver le temps pour participer à toutes les fêtes! Noël, c’est le partage: de soi, de son temps, son amour.Mon meilleur souvenir de Noël, ça a été lorsque mes parents divorcés ont accepté de célébrer le réveillon ensemble. Nous avons passé un super bon moment!

Les petits moments de joie

Ce qui compte vraiment, ce sont ces moments-là. Cuisiner, regarder un bon film de Noël dans le fauteuil, faire des bricolages, préparer les cadeaux ensemble. Il faut savoir profiter de chaque nouvelle fête, ce n’est qu’un prétexte pour se dire que l’on s’aime et se le montrer. La famille, les amis, pour moi, ça n’a pas de prix. Enfin, ce n’est pas forcément le plus simple pour le portefeuille. Je crois qu’on peut le dire comme ça, c’est le mois de la dèche…

Une dernière chose, ne me demandez pas de choisir entre Halloween et Noël, j’en serais bien incapable. Entre les deux, mon cœur balance! J’adore les fêtes en famille mais aussi mon travail, et surtout la chasse aux fantômes!

EN PLUS

Moins de paternalisme, plus d’autonomie

santé Dans le secteur des soins et de la santé, la tendance est à l’empowerment du patient. Mais de quoi s’agit-il exactement? Zoom sur un concept qui transforme la pratique médicale.

Comment travailler dans un environnement sain?

Chaque employeur doit respecter une panoplie de règles pour garantir le bien-être de ses travailleurs, ce qui n’est pas une mince affaire. Quelles règles doit-il suivre et comment doit-il s’y prendre?

Noël : Qu’est-ce qu’on mange ailleurs?

Food Les grandes tablées de Noël et du Nouvel An sont pour bientôt. Et pour patienter, on écume quelques tables dans le monde, à la découverte de leurs traditions culinaires. Baleine, chocolat et nuggets de poulet.

Il pousse, il pousse, le « circuit court »

circuit court Pour court-circuiter nos habitudes alimentaires formatées, rien ne vaut le circuit court. De plus en plus de néo-agriculteurs tentent l’aventure de la filière directe producteurs-consommateurs.

Les « Hard Services », fondation du facility management !

Hard services Les « hard services » se conçoivent et se pensent souvent dès la recherche, ou la construction, d’un nouveau bâtiment. Un défi de taille pour les Facility Managers, appelés à se pencher sur tous les aspects du fonctionnement d’une société dès la première pierre.

Une longue randonnée pour un tourisme gustatif

trappistesLa Wallonie regorge de paysages fantastiques à découvrir tout au long d’une grande randonnée. Le GR des Abbayes Trappistes vous tend les bras.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.