Si vous deviez être honnête, diriez-vous que vous vous souvenez de tous vos cadeaux de Noël 2016? Sans doute pas, alors que vous vous rappelez encore de la dispute entre la tante Marguerite et votre père, des enfants qui couraient sous la neige pendant la balade dominicale et de la belle ambiance au repas (qui a tout de même duré 4 heures). Et si on s’offrait des moments?

Connaissez-vous assez vos proches?

Offrir un cadeau, quel stress: il faut prouver que l’on connaît la personne. Et c’est plus facile à faire avec son compagnon qu’avec Martin du service comptable, dont vous êtes le père Noël secret. Offrir un cadeau générique (stylo, cadre photo, livre, chaussettes etc.) n’apporte de plaisir ni à celui qui donne, ni à celui qui reçoit. On a plutôt l’impression de répondre à la pression sociale et d’acheter sa bonne conscience.

67 % des Français se disent prêts à revendre un cadeau inutile, reçu en double ou qui ne leur plaît pas

Mais bien connaître la personne est aussi un piège: savoir que votre nièce est photographe ne veut pas dire que vous tomberez dans le mille! Elle a sans doute déjà ce filtre d’objectif que vous venez de lui acheter, ou peut-être que ce n’est pas le bon diamètre et qu’elle ne pourra l’utiliser.

Vu le nombre de revente, peut-être pas

C’est sans doute pour ça qu’il y a tant que de cadeaux de Noël qui trouvent place sur les sites de seconde main et dans les magasins d’occasion. Vous trouvez ça indélicat? Pourtant, 67 % des Français s’étaient dit prêts à revendre un cadeau inutile, reçu en double ou qui ne leur plaît pas. Cette enquête de Opinionway/Troc.com parue en 2017 montre que trouver le bon cadeau est une tâche ardue! Au rang des objets les plus revendus trônent les biens culturels (livres, CD etc.) puis les objets de décoration.

La multiplication des cadeaux empêche d’ailleurs de faire un beau cadeau: une babiole pour tout le monde, et c’est déjà 200 euros dépensés pour ce mois. Avec un budget de 20 euros/personne par exemple, vous offrirez une dizaine de bricoles qui finiront tôt ou tard à la poubelle. Pour l’écologie et le zéro déchet, on repassera…

Un moment plutôt qu’un cadeau!

Alors pourquoi ne pas offrir une belle expérience plutôt qu’une énième cravate? Vous en êtes là de vos réflexions, et plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Vous manquez de temps? Offrez peut-être un cours d’initiation à la couture ou l’œnologie? Vous voulez une activité pour toute la famille? Et pourquoi pas les Escape Rooms? Votre ami aime les concerts et vous ne savez que choisir: optez pour un bon d’achat à la Fnac, par exemple. Votre maman court après le temps et n’en prend pas pour elle: hop! Un massage.

Vous avez du temps? Offrez-le! C’est gratuit et ça peut faire autrement plaisir qu’une boîte de chocolats (quoiqu’on aime le chocolat!). Prendre une heure avec Papy pour lui apprendre les bases de l’envoi d’email, ça peut être un bon moyen de partager un moment et de lui permettre de garder contact avec tout le monde! Si vous avez de l’or dans les mains, proposez de partager votre savoir en organisant pour toute la famille un atelier. Par exemple, un atelier slow-cosmétique ou menuiserie amuserait tout le monde et chacun repartirait avec son savon ou son abri pour oiseau. Et puis finalement, mieux vaut offrir vos services de babysitting à votre frère et votre belle-sœur plutôt qu’un repas gastronomique auquel ils ne pourront pas se rendre, faute d’avoir une babysitter…

Cette année c’est sûr: vous viserez des moments de qualité sans dépenses inutiles.