Accueil E-commerce Black Friday: comment se protéger des arnaques?

Black Friday: comment se protéger des arnaques?

Le Black Friday est de retour: le 29 novembre, des milliers d’articles à prix réduits attendent d’être achetés. Si certaines marques jouent le jeu honnêtement, aucun cadre légal ne régule le Black Friday en particulier. Alors d’autres en profitent et attention aux arnaques!

Les réductions font vendre. Avec toutes ces belles étiquettes rouges qui affichent des réductions exorbitantes, dur de ne pas se laisser tenter: « à -60 % sur la cafetière, c’est sûr! Je fais une affaire! » Et ce sentiment de l’achat malin revient toujours et nous pousse à prendre au passage un presse-agrume électronique qui ne ressortira jamais du placard (parce qu’en fait, vous n’aimez pas le citron et vous achetez des briques de jus d’orange).

Pour le Black Friday, les réductions annoncées peuvent totalement délirantes!

Qui voudrait acheter le prix plein un produit qu’il pourrait avoir en promo? Les magasins l’ont bien compris et les réductions sont devenues un argument de vente. Comment des marques peuvent-elles survivre toute l’année à prix cassé? Difficile. Ce, d’autant plus que les « soldes » sont une pratique encadrée par la loi. Les soldes sauvages, hors cadre, sont interdites.

Intéressants ou non ces rabais?

La loi prévoit que les soldes ne soient possibles qu’en janvier et juillet, seuls moments donc durant lesquels les magasins (hors produits périssables) peuvent vendre à perte. Ces périodes de soldes ont aussi une utilité historique: elles permettent aux marques de se défaire à moindre perte des stocks qu’elles n’ont pas écoulés au cours de la saison. Cette loi notamment doit prévenir la concurrence déloyale des grandes entreprises envers les petites.

Deux périodes de soldes seulement alors? Mais que sont toutes ces braderies? Ces journées (Halloween, fête des Célibataires, Pâques, Black Friday etc.) n’en sont donc pas? Eh bien non, ce sont bien des réductions, mais elles sont forcément limitées! Et les marques peuvent être tentées de modifier la réalité pour paraître plus alléchantes!

Attention aux arnaques!

Quoi de plus facile qu’augmenter les prix dans le mois qui précède pour afficher de grosses réductions? Dur de croire que les ficelles de telles arnaques puissent être si grosses? Test Achats et son équivalent français, Que Choisir, ont pourtant relevé de nombreux exemples. Des « astuces », aussi appelées « pratiques commerciales déloyales » par la loi, existent. On vous donne un exemple: Si un pull coûte en septembre 30 euros. Vous l’annoncez le vendredi du Black Friday à 45 euros, avec une belle réduction de 40 %, et un nouveau prix 27 euros. La réduction n’est pas celle qu’elle semblait être. Mais ce n’est qu’un exemple imaginaire. Revenons au concret!

Que Choisir avait relevé en 2018, le cas emblématique d’une réduction artificiellement multipliée par dix sur le site d’Amazon. Un rasoir électrique de grande marque devait passer de 400 euros à 259! Un sacré effort de 241 euros… fictif. Puisque ce même rasoir était vendu au pris de 184 euros quelques jours auparavant sur le site-même d’Amazon. Bel exemple d’arnaque.

Mais alors? Pas de réduction? Que des arnaques? Non plus. Les magasins (avec pignons sur rue ou en ligne) font bien des efforts. Il faut juste se rappeler que des « -80 % » sont impossibles alors que les marques n’ont pas le droit en Belgique de vendre à perte hors période de soldes.

Pour éviter l’arnaque, quelques conseils!

  • Faire une liste:

Pour éviter les arnaques, pour éviter de dépenser à tout va sans réfléchir, une liste et un peu de discipline sont de mise. Noter noir sur blanc les quelques objets dont vous avez besoin pourrait vous empêcher de vagabonder et céder sous le coup de l’impulsion. Inutile de faire un tour au rayon des pantalons si vous n’avez besoin que d’une nouvelle chemise.

  • Faites des repérages avant

Si vous savez ce que vous voulez, faites un repérage préliminaire! En repérant les prix à l’avance, quelques jours ou quelques semaines, vous éviterez les arnaques que l’on vous décrivait plus tôt. Le jour-même, il n’est pas non plus inutile de vérifier le prix sur la boutique en ligne du magasin dans lequel vous vous trouvez.

  • Comparez les prix sur le site d’autres magasins

Et pourquoi pas même retrouver tous vos bons réflexes d’achats en ligne et comparer les prix avec d’autres enseignes? Pour un pull, c’est difficile. Mais les Black Friday peuvent encourager les gros achats, du style électroménager ou électronique. Il est facile et rapide de comparer différents sites web, voir à quel prix ils vendent cette machine à laver qui vous tape dans l’œil.

  • Surveillez et soulevez les étiquettes

En disant cela, on enfonce un peu une porte ouverte. Mais regarder si l’ancien prix est toujours lisible sous l’étiquette de réduction prouvera au pire que la transaction est honnête, mais vous évitera peut-être un achat plus cher qu’au prix normal.

En cas de problème, quels recours?

Si vous constatez une pratique commerciale déloyale, une hausse du prix « promo » par rapport à l’étiquette par exemple, le mieux reste de discuter avec le vendeur et demander une vraie réduction. Il y a de fortes chances qu’il vous l’accorde puisqu’il est dans l’obligation légale de prouver que la réduction annoncée n’est pas trompeuse. Mais il faut aussi réagir et exposer la marque malhonnête.

EN PLUS

Investir en R&D pour booster l’innovation et l’expertise belges

François FornieriEn 1999, nous nous sommes associés avec le Professeur Jean-Michel Foidart, convaincus de la nécessité de développer des alternatives innovantes dans le domaine de la santé féminine. Vingt ans plus tard, l’expérience nous a donné raison et prouve que la recherche est la clé de voûte de l’innovation dans le secteur pharmaceutique.

Un cloud en vogue

Cloud Le monde virtuel évoluant, certains termes entrent dans le langage courant. Parmi eux, on épinglera le « cloud », ce mot désignant l’ensemble des serveurs informatiques qui, à distance, stockent des données. Ce qui concerne le secteur entrepreneurial.

Les maladies rares

Outre le fait d’être...

Sara De Paduwa: “Revenir à l’essentiel”

Viva For Life m’a fait sentir plus humaine et plus femme. Plutôt fataliste au départ, ça m’a transformée. Et pas seulement parce qu’il s’agit de nos enfants. Et pas seulement parce qu’il s’agit de la pauvreté. Parce qu’il s’agit de se serrer les coudes et de revenir à l’essentiel: l’entraide et l’amour.

Moins d’impôts en 2018!

Depuis le 1er janvier dernier, la réforme de l’impôt des sociétés, et des particuliers, voulue par le gouvernement est donc entrée en vigueur. Au programme: diminution du taux d’imposition, modifications des réductions d’impôts actuelles et restriction d’un nombre de régimes d’exception.

Offrez un moment pour Noël!

Noël Si vous deviez être honnête, diriez-vous que vous vous souvenez de tous vos cadeaux de Noël 2016? Sans doute pas, alors que vous vous rappelez encore de la dispute entre la tante Marguerite et votre père, des enfants qui couraient sous la neige pendant la balade dominicale et de la belle ambiance au repas (qui a tout de même duré 4 heures). Et si on s’offrait des moments?

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.