Après avoir été publicitaire pendant une vingtaine d’années, j’aide à présent les particuliers et les organisations à trouver un cap, du sens et du plaisir au quotidien grâce à une méthode simple. Explications.

C’est à force de travailler avec des entreprises et surtout des entrepreneurs que j’ai réalisé à quel point les organisations à succès et leurs parties prenantes (fondateurs, dirigeants, salariés, clients, etc.) avaient un point commun: leurs valeurs. Pourtant, il m’a fallu du temps pour comprendre l’importance de s’aligner et d’aligner les organisations à des valeurs.

Burn out et bullshit job

En janvier 2004, mon médecin me diagnostique un burn-out. Et me dit qu’il est causé notamment par le fait de ne plus être aligné à mes valeurs. J’éclate alors presque de rire: « Docteur, je travaille dans la publicité pour des grandes marques qui parlent sans cesse de leurs valeurs et, désolé de vous le dire mais, la plupart du temps, c’est du bullshit! » En fait, il avait raison.

Il est important d’avoir des valeurs – des vraies, pas du bullshit – afin de devenir un terreau fertile.

Lorsque j’ai quitté la publicité, j’ai découvert la conférence TED de Simon Sinek qui explique que les organisations ont trois niveaux: le quoi, le comment et le pourquoi (what, how, why). Si les organisations savent ce qu’elles font (what) et comment elles le font (how), il leur est souvent très compliqué de définir pourquoi elles le font (why). Et l’argent n’est pas la réponse. Le “why” est la mission de l’entreprise, sa cause, sa raison d’être. En travaillant avec des entrepreneurs, j’ai découvert que nous aussi, individus, avions un “why”.

Rechercher et inspirer un “Why”

Pour faire simple, nous avons tous des valeurs et, parmi elles, l’une est notre finalité, notre raison d’être. Mais c’est inconscient. Alors, la trouver permet de faire des choix conscients, alignés à nos valeurs et qui nous donneront du sens, comme travailler dans une entreprise qui partage lesdites valeurs. Et pour une entreprise, identifier ses valeurs, c’est savoir quels candidats – au-delà des compétences – feront l’affaire. Voilà pourquoi il est important d’avoir des valeurs – des vraies, pas du bullshit – afin d’inspirer, fédérer, créer l’envie et devenir un terreau fertile.