Accueil Opinion Le bien-être du vieillissement

Le bien-être du vieillissement

Selon le bureau du plan, la population belge de plus de 67 ans passera d’un peu moins de deux millions en 2018 à plus de trois millions en 2070, soit un accroissement de plus de 60%.

On peut même prévoir que le nombre de personnes âgées de plus de 80 ans va doubler – passant de quelque 640.000 à plus de 1,388 millions de personnes. Or on sait que la santé – sous toutes ses formes – de ce public est particulièrement fragile. La prévention et la détection précoce de la fragilité sont donc des éléments-clés. Il faudra les prendre en considération dans l’élaboration des politiques du vieillissement, de même que les besoins en aide à domicile liés à la perte d’autonomie.

Le bien-être au quotidien : un défi

En effet, selon l’enquête santé, plus d’une personne sur quatre de plus de 65 ans est limitée dans l’exécution des tâches de la vie quotidienne et ce nombre atteint plus de 40% pour la population de plus de 75 ans. Or la plupart de ces personnes, 4/10 en moyenne, ne disposent d’aucune aide alors qu’elles en ressentent le besoin. Pour beaucoup, c’est un aidant proche qui est le principal prestataire d’aide ou de soins, même s’il existe des Services d’aides au domicile.

En faire une priorité

Cette attente de davantage de solutions à domicile est vérifiée: 61% de la population souhaite vivre à domicile avec de l’aide sur place, contre 12,5% en habitat groupé participatif et 7 % en Maison de Repos.

La question du vieillissement sera à l’ordre du jour des prochains Gouvernements Fédéraux.

On le voit : la question du vieillissement sera à l’ordre du jour des prochains Gouvernements Fédéraux comme Régionaux. La déclaration de politique régionale wallonne a d’ailleurs fait du maintien au domicile, de la diversification des solutions et de la création de dispositifs innovants entre le domicile et l’hébergement de longue durée des priorités.

Un défi que l’Agence pour une Vie de Qualité et l’ensemble de ses services sur le terrain sont prêts à relever, pour le bien-être de nos aînés et de leur famille !

EN PLUS

« Un robot comme Zora enlève beaucoup de pression à tous les niveaux »

Zora et ses amis ont gagné leur place dans homes et hôpitaux. Les robots soulagent les tâches du personnel soignant et distraient les patients. Fabrice Goffin et Tommy Deblieck de Zorabots, sont très fiers de leurs auxiliaires en soins de santé du futur.

Une mobilité multimodale et partagée

mobilité Les possibilités de mobilité doivent aujourd’hui s’envisager autrement qu’à travers le modèle autocentré de la voiture. De nombreuses alternatives naissent un peu partout dans nos villes. Le partage et la multimodalité en seraient la clé.

Sara De Paduwa: “Revenir à l’essentiel”

Viva For Life m’a fait sentir plus humaine et plus femme. Plutôt fataliste au départ, ça m’a transformée. Et pas seulement parce qu’il s’agit de nos enfants. Et pas seulement parce qu’il s’agit de la pauvreté. Parce qu’il s’agit de se serrer les coudes et de revenir à l’essentiel: l’entraide et l’amour.

L’information du patient, un droit souverain

L’information est un droit essentiel du patient. Elle doit être loyale, pertinente, personnalisée et être délivrée de manière claire et compréhensible pour le patient.

Être comédien n’est pas un métier ou une passion, c’est toute ma vie

Si vivre de son activité artistique représente une véritable satisfaction, pour y parvenir, les artistes doivent souvent avoir le cœur bien accroché. Illustration avec Mourade Zeguendi, comédien bruxellois qui n’hésite pas à dénoncer les travers de son métier.

Moins d’impôts en 2018!

Depuis le 1er janvier dernier, la réforme de l’impôt des sociétés, et des particuliers, voulue par le gouvernement est donc entrée en vigueur. Au programme: diminution du taux d’imposition, modifications des réductions d’impôts actuelles et restriction d’un nombre de régimes d’exception.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.