Accueil Mon Futur Mon été parfait

Mon été parfait

Mon été parfait c’est une sorte de mix entre la flânerie, les amis et la fête et pouvoir faire des concerts, mais j’ai aussi besoin de quitter de temps en temps la Belgique! 

Il y a 10 ans, l’été parfait était essentiellement familial (beaucoup de vacances mémorables en Italie) maintenant je suis évidemment indépendant, je construis mon agenda comme j’en ai envie, je peux décider d’un weekend à l’autre d’organiser un city-trip avec des amis ou au contraire de passer une semaine à bosser à fond… Mais je n’en n’oublie pas ma famille pour autant!

Flâner et profiter

J’aime l’été en ville, les terrasses, la musique, et le fait de pouvoir porter une simple salopette et un t-shirt, et puis la circulation y est différente à cette période de l’année. La plupart des gens semblent un peu moins pressés et stressés par leur vie quotidienne… Cet été je compte passer du bon temps à flâner et profiter de Bruxelles. Je jouerai aussi dans quelques festivals et je continuerai à préparer la suite, à développer mes différents projets. L’été peut être tout à fait inspirant! C’est aussi le moment parfait pour écrire, pour dévorer des livres, des films, découvrir des albums et des artistes et laisser un peu de place à l’ennui aussi (mais pas trop). Je suis très attaché à Bruxelles mais je ne peux pas passer l’été sans quitter le pays à un moment donné.

L’été peut être tout à fait inspirant!

Séjour americain

Je prévois un séjour à la Nouvelle-Orléans aux USA en septembre, j’ai envie de visiter la Louisiane, d’aller voir les alligators, le bayou, la route des plantations, les premiers clubs de Jazz et la culture vaudou. C’est un endroit intriguant notamment pour son mélange et son hybridation culturelle entre la culture africaine, américaine, française et créole. C’est un État chargé d’histoire qui a été violemment frappé par l’ouragan Katrina en 2005. Je suis fasciné par ce pays et ses contrastes. Je me souviendrai toute ma vie d’un road-trip en Californie que j’ai pu faire à l’âge de 16 ans, j’ai pu traverser les parcs nationaux, des villes comme San Francisco, Los Angeles, Las Vegas, Phoenix… Je préfère ce genre de trip mouvementé plutôt que le pur farniente, la plage m’ennuie assez vite finalement.

Plonger dans l’atmosphère

C’est encore mieux si un tournage peut aussi s’intercaler durant l’été, je me souviens notamment de l’été 2015 durant lequel la saison 1 de La Trêve a été tournée, les Ardennes en plein soleil et une ambiance de tournage particulièrement motivante! Je descendais dans le sud du pays en voiture, la musique à fond, bien content d’aller me plonger dans l’atmosphère inquiétante de cette série pour y retrouver mes camarades de tournage.
Bref, les étés ne se ressemblent pas et ne doivent pas se ressembler, c’est sans doute l’une des périodes de l’année que je préfère.

EN PLUS

Moins de paternalisme, plus d’autonomie

santé Dans le secteur des soins et de la santé, la tendance est à l’empowerment du patient. Mais de quoi s’agit-il exactement? Zoom sur un concept qui transforme la pratique médicale.

Conseils aux entrepreneurs en herbe

Start-up La tentation est toujours présente chez le « starter » de lancer son affaire rapidement et sans aide extérieure. Pourtant, bien s’entourer et prendre le temps de tester son projet constitue d’excellents réflexes de survie.

Black Friday: comment se protéger des arnaques?

Conso Le Black Friday est de retour: le 29 novembre, des milliers d’articles à prix réduits attendent d’être achetés. Si certaines marques jouent le jeu honnêtement, aucun cadre légal ne régule le Black Friday en particulier. Alors d’autres en profitent et attention aux arnaques!

Survivre aux fêtes (sans tuer personne)

Survie C’est le départ des fêtes, l’heure des grandes retrouvailles en famille et, pour certains d’entre nous, le début du calvaire. On vous livre quelques conseils pour survivre aux fêtes!

La passion d’entreprendre

Entré en 2010 dans le groupe de ressources humaines familial, Giles Daoust en est devenu son CEO en 2015. En parallèle, cet autodidacte tâte du cinéma, comme producteur de Title Media, une société belge de films indépendants, active surtout aux États-Unis.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.