Accueil Transport & logistique La mobilité doit être écologique et sociale

La mobilité doit être écologique et sociale

Willy Demeyer

Face aux défis climatiques et sociaux, la ville doit réussir sa mutation modale: elle doit amener les citoyens à préférer à leur voiture le transport public et les modes doux. Une mobilité nouvelle, c’est pour toutes les villes de Wallonie un bénéfice environnemental, économique et sociale.

Le tram à Liège répond à cet enjeu. Il permettra d’offrir aux voyageurs des 2.000 bus des lignes du centre-ville des conditions de transport rapides, agréables et abordables financièrement. Le chantier permet d’imaginer et de tester une autre mobilité, avec les usagers, les entreprises et les commerçants. Formidable moyen de transport, le tram sera aussi un levier important de changement.

Des alternatives

Avec le Collège, nous avons ainsi prévu de développer des alternatives deux-roues pour circuler en ville: vélo ou trottinettes électriques. De nouveaux itinéraires cyclables verront le jour, tout au long du tracé. La marche qui représente déjà près de 40 % des déplacements en ville restera l’un des premiers moyens de locomotion. La piétonisation du centre-ville va se poursuivre et des cheminements universels et sécurisés pour les piétons seront créés, avec une attention particulière à l’accessibilité pour tous.

Le tram et ses 50 ha d’espaces publics rénovés de façades à façades, c’est aussi une opportunité de modifier durablement le visage de la ville. En plus du réaménagement du réseau de bus mené par le TEC, nous allons également travailler avec la SNCB à une offre de train qui valorise le large maillage de gares existant au sein de l’arrondissement, dont de nombreuses à moins de 30 minutes. Cette étoile ferroviaire doit devenir l’un des bijoux de la mobilité de la Métropole!

La mise à disposition de lieux sécurisés pour les moyens de transport individuels en bordure du centre-ville est une priorité. 

Une mobilité innovante

Toutes ces offres de mobilité doivent bien entendu être réfléchies dans une globalité permettant un ticketing intégré et simple pour l’usager. La mise à disposition de lieux sécurisés pour les moyens de transport individuels en bordure du centre-ville est une priorité, tout comme les parkings de persuasion pour les visiteurs.

Enfin, d’autres modes de transport, comme la navette fluviale sur la Meuse ou, dans un avenir proche, un téléphérique reliant le cœur historique à la Citadelle, permettent d’imaginer une mobilité collective innovante. C’est à ces conditions que nous pourrons réellement avoir un impact significatif sur notre environnement et notre qualité de vie.

EN PLUS

Conseils aux entrepreneurs en herbe

Start-up La tentation est toujours présente chez le « starter » de lancer son affaire rapidement et sans aide extérieure. Pourtant, bien s’entourer et prendre le temps de tester son projet constitue d’excellents réflexes de survie.

Dénicher la perle rare

Pour un employeur, recruter le salarié le plus approprié reste une mission aussi importante que parfois complexe. Mais il en va du bon fonctionnement de son entreprise ou de la réussite de son organisation. Sur le terrain, l’aspect humain prime...

Réussir de bons investissements…

Du côté des entreprises, les investisseurs ne sont pas toujours à la fête de nos jours. Puisqu’ils doivent faire fructifier leur capital dans un environnement embrumé par les taux négatifs et les marchés très volatils. Mais il reste de bonnes options…

La société de leasing devient un fournisseur de mobilité

Le « leasing » rime souvent avec voiture de société. Pourtant, les sociétés de leasing proposent bien plus que des voitures et diversifient leur offre, notamment en mettant à disposition des vélos. Mais, au fond, le leasing, comment ça se passe ?

Charles-Henri de Maleissye-Melun: « Achat en magasin ou en ligne, tout est imbriqué »

Charles-Henri de Maleissye-Melun pilote depuis deux ans l’intégration de Fnac et Vanden Borre en une seule entité commerciale. Le Managing Director de 48 ans fait du commerce en ligne de ses deux enseignes un levier stratégique majeur.

« Un robot comme Zora enlève beaucoup de pression à tous les niveaux »

Zora et ses amis ont gagné leur place dans homes et hôpitaux. Les robots soulagent les tâches du personnel soignant et distraient les patients. Fabrice Goffin et Tommy Deblieck de Zorabots, sont très fiers de leurs auxiliaires en soins de santé du futur.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.