Accueil Transport & logistique La mobilité doit être écologique et sociale

La mobilité doit être écologique et sociale

Willy Demeyer

Face aux défis climatiques et sociaux, la ville doit réussir sa mutation modale: elle doit amener les citoyens à préférer à leur voiture le transport public et les modes doux. Une mobilité nouvelle, c’est pour toutes les villes de Wallonie un bénéfice environnemental, économique et sociale.

Le tram à Liège répond à cet enjeu. Il permettra d’offrir aux voyageurs des 2.000 bus des lignes du centre-ville des conditions de transport rapides, agréables et abordables financièrement. Le chantier permet d’imaginer et de tester une autre mobilité, avec les usagers, les entreprises et les commerçants. Formidable moyen de transport, le tram sera aussi un levier important de changement.

Des alternatives

Avec le Collège, nous avons ainsi prévu de développer des alternatives deux-roues pour circuler en ville: vélo ou trottinettes électriques. De nouveaux itinéraires cyclables verront le jour, tout au long du tracé. La marche qui représente déjà près de 40 % des déplacements en ville restera l’un des premiers moyens de locomotion. La piétonisation du centre-ville va se poursuivre et des cheminements universels et sécurisés pour les piétons seront créés, avec une attention particulière à l’accessibilité pour tous.

Le tram et ses 50 ha d’espaces publics rénovés de façades à façades, c’est aussi une opportunité de modifier durablement le visage de la ville. En plus du réaménagement du réseau de bus mené par le TEC, nous allons également travailler avec la SNCB à une offre de train qui valorise le large maillage de gares existant au sein de l’arrondissement, dont de nombreuses à moins de 30 minutes. Cette étoile ferroviaire doit devenir l’un des bijoux de la mobilité de la Métropole!

La mise à disposition de lieux sécurisés pour les moyens de transport individuels en bordure du centre-ville est une priorité. 

Une mobilité innovante

Toutes ces offres de mobilité doivent bien entendu être réfléchies dans une globalité permettant un ticketing intégré et simple pour l’usager. La mise à disposition de lieux sécurisés pour les moyens de transport individuels en bordure du centre-ville est une priorité, tout comme les parkings de persuasion pour les visiteurs.

Enfin, d’autres modes de transport, comme la navette fluviale sur la Meuse ou, dans un avenir proche, un téléphérique reliant le cœur historique à la Citadelle, permettent d’imaginer une mobilité collective innovante. C’est à ces conditions que nous pourrons réellement avoir un impact significatif sur notre environnement et notre qualité de vie.

EN PLUS

Au plus profond des racines de Tilman

Tilman Rencontre avec Jean-Noël Tilman, perpétuellement à la recherche du bon équilibre entre industrialisation et tradition…

Le tourisme noir, trouble fêtes

Tourisme Parce qu'on baigne dans la douceur, la convivialité et la joie pendant les fêtes, on contrebalance. Et on découvre une sorte de tourisme de l’extrême: le tourisme noir.

Commerce équitable… Pour tous !

Semaine du commerce équitable 2020 Le Commerce équitable, ça vous parle ? Le 7 octobre s’ouvre la 19e édition de la semaine du Commerce équitable, l’occasion d’en apprendre plus, d’autant que le concept, loin d’être réservé au chocolat et aux bananes, se répand aussi en Belgique.

Au-delà des traditionnels pilules et sirops

Notre santé est notre atout le plus important. De plus en plus de personnes regardent au-delà de la médecine traditionnelle pour maintenir leur capital santé et lutter contre les maladies courantes. De quoi parle-t-on ? Quelles sont ces alternatives ?

Black Friday: comment se protéger des arnaques?

Conso Le Black Friday est de retour: le 29 novembre, des milliers d’articles à prix réduits attendent d’être achetés. Si certaines marques jouent le jeu honnêtement, aucun cadre légal ne régule le Black Friday en particulier. Alors d’autres en profitent et attention aux arnaques!

Nudging au travail : l’atout des facility managers

Nudging & framing La culture d’entreprise ne cesse de changer : des bureaux « old school » aux locaux ludiques des GAFAM. Chaque organisation souhaitant redéfinir son fonctionnement doit aussi repenser ses locaux et, surtout, accompagner ses employés vers ces changements. Toute une stratégie…

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.