Accueil Mon Futur Des villes… du vert

Des villes… du vert

Marc Knaepen

La vision des villes évolue rapidement, l’ère du béton partout est terminée, tout le monde s’accorde pour favoriser les villes vertes, des villes où la nature est bien présente, où la biodiversité fait sa réapparition. Mais ce n’est pas tout …

La végétalisation des zones urbaines est extrêmement importante pour lutter contre le réchauffement climatique, pour créer des liens sociaux et réapprendre des gestes autrefois banals comme faire son potager.

Réchauffement climatique

Des relevés climatiques réguliers ont prouvé que la température dans nos villes peut parfois être de 5 à 7°C supérieure à celle des campagnes. L’asphalte et les pavés, pour ne citer qu’eux, sont de véritables réservoirs accumulant l’énergie solaire pour la libérer la nuit. Après une journée ensoleillée, l’asphalte peut atteindre les 55-60°C alors qu’une surface simplement couverte d’herbe ne dépassera pas les 40°C. Édifiant! Les végétaux peuvent nous aider à contrer cet indéniable réchauffement climatique. Les toitures végétales sont en plein essor même si certains pays ont pris une longueur d’avance comme l’Allemagne ou plus de 13 millions de m² de toituresvégétales sont installées chaque année. Ces « couvertures » constituent une isolation acoustique et thermique, atténuent les îlots de chaleur dans les centres urbains, dépolluent l’air et apportent de la biodiversité.

Il en est de même pour les façades qu’on couvre de végétaux judicieusement choisis. Ces murs verts agissent notamment pour rafraîchir l’air ambiant par le processus d’évapotranspiration des plantes. Ces dernières peuvent être directement plantées en pleine terre ou dans des bacs spécialement conçus pour couvrir de grandes surfaces.

Ces espaces verts sont des lieux de rencontres,ce qui favoriseforcément la mise en place d’un tissu social.

Cité éco-responsable

Et puis il y a toutes les zones qui peuvent être plantées sans trop de difficulté: places, ronds-points, abords des voies de circulation, espaces de stationnement… Des végétaux à choisir pour leur intérêt en matière de biodiversité (plantes mellifères par exemple), de facilité de culture, d’esthétisme… Évidemment, tous ces aménagements écologiquement performants doivent être associés à une gestion durable de l’eau et des déchets.

Une cité urbaine éco-responsable c’est aussi une cité qui prône l’installation de potagers partagés ou individuels. Ces endroits permettront progressivement de prendre des distances par rapport à une industrie alimentaire très (trop) puissante et rarement respectueuse de l’environnement: en France plus de 50 % des légumes présents dans les marchés ont été traités avec des pesticides.

Des villes humaines

Pas besoin d’une grande superficie pour produire des produits frais, sains. Quelques mètres carrés, une terrasse, un balcon et la création d’un potager sont envisageables. Ces espaces sont aussi des lieux d’échange, de rencontres ce qui favoriseforcément la mise en place d’un tissu social, tissu qui a disparu dans de nombreuses villes.

Misons donc sur des villes vertes, des villes humaines… les villes du futur.

EN PLUS

Maison connectée: la science-fiction à notre porte

Alors que le nombre d’objets connectés n’a jamais été aussi important qu’à l’heure actuelle, chaque foyer s’apprête à se doter d’une intelligence propre facilitant grandement notre quotidien. Mais encore faut-il savoir l’utiliser en toute connaissance de cause.

Indépendant, comment s’assurer?

Assurerer Parce que la vie d’un indépendant n’est pas souvent un long fleuve tranquille, mieux vaut bien se préparer à affronter le futur avec les bons outils.

La recherche d’une qualité de vie

qualité Depuis la 6e réforme, la Wallonie s’est dotée de nouvelles compétences déterminantes en matière de santé que le Gouvernement wallon a confié à l’AVIQ.

La recherche médicale : l’excellence avant toutes choses !

investissements La plus grosse partie du financement vient clairement du secteur privé : cela représente approximativement 60 % de l’ensemble des dépenses.

L’innovation médicale est chère mais la vie n’a pas de prix

Malgré les tentatives et les promesses de raccourcir le temps et le coût du développement d’un nouveau médicament, la progression de l’invention scientifique jusqu’à l’innovation médicale reste extrêmement fastidieuse.

Baby, you can drive my car (mais partage-la !)

Interview Si cela ne tenait qu’à Uber, le règne de la voiture particulière serait déjà révolu. Nous avons demandé à Jamie Heywood – Directeur de la branche Royaume-Uni, Europe du Nord-Scandinavie, Benelux, Europe centrale et occidentale – de nous expliquer comment l’entreprise tente de gérer cette situation et pourquoi nous devons repenser et réinventer notre mobilité urbaine.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.