Accueil Mon Futur Francis Huysman: L’économie circulaire génératrice de nouveaux modèles économiques

Francis Huysman: L’économie circulaire génératrice de nouveaux modèles économiques

L’économie de demain devra être basée sur un modèle durable qui stimule l’économie locale et apporte de la valeur ajoutée à l’ensemble de notre société. Trêve de tergiversations, il est temps d’agir ensemble pour une économie circulaire.

Le PIB par habitant de la Belgique figure parmi les plus élevés d’Europe. Cependant, notre productivité est encore largement basée sur un modèle linéaire: fabriquer, consommer et jeter.

Ce fonctionnement était justifié au 2Oe siècle. Un siècle caractérisé par une croissance économique effrénée, une disponibilité quasi illimitée des ressources naturelles, une faible connaissance des impacts environnementaux et la prolifération des capacités de mise en décharge des déchets. Or, aujourd’hui, la population mondiale s’accroît elle aussi de manière linéaire. Les pays en voie de développement aspirent à un niveau de vie comparable à celui des pays occidentaux et nos ressources naturelles s’épuisent. Dans ce contexte, une croissance et une production basées sur un modèle linéaire ne sont plus tenables.

Cycles complets

Notre société doit évoluer vers un nouveau modèle économique qui limite l’utilisation des ressources naturelles et maintient le plus longtemps possible la valeur ajoutée des produits. Cela implique de revoir en profondeur chaque niveau de la chaîne de valeur afin de créer des cycles complets pour l’ensemble des matériaux. En bref, offrir une seconde vie aux produits ou à leurs composants en les réutilisant ou en les recyclant (idéalement pour la même utilisation et au niveau local).

La transition vers l’économie circulaire est le seul moyen d’évoluer vers une croissance durable. 

Le passage de l’économie linéaire à l’économie circulairemenace nos anciens modèles économiques mais permet aussi l’émergence de nouveaux modèles. Aujourd’hui, certains producteurs ont pris le parti de louer leurs produits aux consommateurs et d’en supporter la gestion lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Les déchets et les produits en fin de vie peuvent ainsi être réintégrés dans un processus de production. La location de lumière, matelas et machines à laver sont quelques exemples de nouveaux modèles économiques que les entreprises peuvent aujourd’hui mettre à l’essai.

Economie circulaire

L’économie circulaire est accessible. Jusqu’à il y a peu, nos déchets de films plastiques d’emballages étaient recyclés en Chine. Or, la Belgique a toutes les cartes en main pour booster l’économie et l’emploi à l’échelle locale. Grâce à nos technologies de pointe, la créativité de nos concepteurs, le mécanisme de responsabilité élargie des producteurs et nos collectes sélectives performantes, il est tout à fait envisageable de recycler les films d’emballages en plastique au niveau local et ainsi placer l’industrie belge à l’avant-plan de l’économie circulaire.

La transition vers l’économie circulaire est le seul moyen d’évoluer vers une croissance durable. Pour réussir cette transition, nous avons besoin d’une bonne dose d’innovation et d’initiatives de la part des entreprises et d’une vision claire de la part de nos politiques. La Belgique a tous les atouts pour y parvenir.

EN PLUS

Xavier Tackoen: Bruxelles est-il un véritable laboratoire de la mobilité?

Xavier Tackoen Il n’y a pas de doute là-dessus. Et cela s’explique par plusieurs facteurs. Tout d’abord, la mobilité bruxelloise fait depuis plusieurs années la « une » des journaux, évoquant tantôt la congestion galopante, les retards des trains et des projets ferroviaires ou les choix cornéliens pour faire cohabiter les différents modes de transport.

“Le temps de prendre du recul sur l’année écoulée”

Je pense que les fêtes de fin d’année en 2018 sont tout aussi importantes que celles passées et celles à venir. Je dirais que la différence se trouve dans notre manière de faire la fête et de consommer.

La technologie, l’avenir de l’agriculture

La révolution technologique numérique et digitale amène de nouvelles possibilités de production pour l’agriculture. Des réseaux sociaux aux capteurs récoltant l’information nécessaire à l’action, le secteur agricole a de beaux jours devant lui.

Charles-Henri de Maleissye-Melun: « Achat en magasin ou en ligne, tout est imbriqué »

Charles-Henri de Maleissye-Melun pilote depuis deux ans l’intégration de Fnac et Vanden Borre en une seule entité commerciale. Le Managing Director de 48 ans fait du commerce en ligne de ses deux enseignes un levier stratégique majeur.

« On va de plus en plus devoir se diriger vers des constructions fonctionnelles »

Cédric Wautier, animateur de l’émission « Une brique dans le ventre » nous a donné son avis sur l’habitat et son avenir en Belgique. Selon lui, la nouvelle génération va changer beaucoup de choses avec l’idée de partage.

Réindustrialiser nos entreprises, un processus capital

RéindustrialisationNotre économie vit un phénomène de réindustrialisation de ses entreprises. Grâce à l’automatisation doublée d’une recherche de gestion optimale du capital humain et des compétences du futur. Trois experts témoignent de l’évolution en cours.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.