Accueil Chimie Gevers, l’expert incontesté des brevets

Gevers, l’expert incontesté des brevets

Toute société moderne doit protéger et valoriser ses innovations. Surtout dans les secteurs concurrentiels de pointe comme la chimie et les biotechnologies. Pour cela, le brevet est souvent la meilleure solution.

Il est le moyen de défense idéal d’une invention mais aussi un levier commercial, par exemple dans le cadre de négociations de licences, ainsi qu’un prérequis indispensable pour les sociétés cherchant à lever des fonds. De plus, en Belgique des incitants (fiscaux et sous forme de subsides) rendent l’obtention d’un brevet relativement bon marché et très intéressante. Que vous soyez petite ou grande entreprise, un brevet est une carte de visite qui ouvre des portes et souligne votre qualité d’innovation.

Cependant, la brevetabilité d’une invention est gouvernée par des critères stricts. Détecter une invention brevetable n’est donc pas toujours facile. Même un détail dans un procédé peut faire l’objet d’un brevet. De telles innovations passent souvent inaperçues car les employés ayant travaillé des années dans un même domaine les jugent, souvent à tort, évidentes. Il est donc facile de passer à côté des nombreux avantages que procure un brevet. C’est pourquoi, Gevers a développé le service « Invention Mining » permettant d’identifier les inventions et idées à valeur ajoutée de ses clients et les protéger par des brevets solides.

Invention Mining
Gevers est une société internationale qui agit de manière dynamique et dans tous les secteurs. « Tout en assurant le suivi pour nos clients, nous pratiquons, sur demande ou d’initiative, une démarche de « invention mining » auprès de notre clientèle. Principe : nos mandataires experts rendent visite aux entreprises pour détecter leurs inventions, les évaluer, les valoriser et breveter en priorité celles à valeur ajoutée, en ligne avec leur business » explique Ingrid Luyten, Co-Head of Patent Practice Belgium.

Tous nos spécialistes ont des profils très divers qui couvrent tout le champ d’activités du secteur et tous types de clients.


Force de l’expertise
Pour accomplir ce travail de précision, Gevers n’emploie des spécialistes qualifiés. « Tous nos mandataires sont des diplômés de très haut niveau », indique la responsable des brevets Ingrid Luyten. « Pour le secteur « chimie », tous nos spécialistes ont un doctorat, que ce soit en chimie (organique ou inorganique), en bio-ingénierie, en sciences biomédicales, en physique ou en sciences appliquées. Tous ont des profils très divers qui couvrent tout le champ d’activités du secteur et tous types de clients ». La clé du métier : une expertise qui inspire confiance et respect. Une relation essentielle car chaque client doit sentir que le mandataire connaît et comprend ses inventions. « Nous recrutons des jeunes diplômés de haut niveau que nous formons de manière poussée pendant 4 ans, période ponctuée d’examens officiels à l’office européen des brevets (OEB). Seulement un quart des candidats réussissent ces épreuves… En interne, chaque mandataire senior prend en charge un junior du niveau zéro au background complet lié à notre activité en le formant au contact avec les clients », explique Ingrid Luyten.

Service client à valeur ajoutée
Gevers est leader dans la protection intellectuelle et spécialisée en brevets. Elle assure tous les services liés à ceux-ci: détection des inventions, estimation de leur valeur, études de libertés d’exploitation, analyses de brevetabilité, rédaction des brevets, leur dépôt et suivi administratif et légal. Bref, la gestion globale pour le client de son portefeuille de brevets. Mais l’experte en brevets va encore plus loin dans son service au client. Depuis 2018, une personne est totalement dédiée à guider les clients pour obtenir des subsides très avantageux. Le spécialiste conseille, met en contact, assiste le client dans cette démarche administrative.


Plus sur…

Gevers est le leader sur le marché de la propriété intellectuelle (PI) – y compris pour tous les services liés aux brevets – et jouit de plus de 120 ans d’expérience. En tant que fournisseur de services de propriété intellectuelle, nous sommes déterminés à être le partenaire privilégié de nos clients pour l’identification, la protection, la gestion, l’exploitation et l’exécution des droits de propriété intellectuelle tout au long du cycle de vie des actifs de nos clients.

Nous offrons des services de premières qualités en accord complet avec les stratégies commerciales de nos différents clients, y compris en proposant des services spécialisés, tels que la rédaction de contrats, la valorisation et l’optimisation fiscale des revenus de la propriété intellectuelle, ainsi que l’aide à l’obtention de subventions gouvernementales liées à la propriété intellectuelle.

Gevers possède 6 adresses en Belgique : outre notre siège principal à Diegem, nous sommes également présents à Anvers, Gand, Hasselt, Liège et dans nos tout nouveaux bureaux à Louvain-la-Neuve. Après plusieurs acquisitions, Gevers est désormais solidement implanté en France, avec deux bureaux à Paris et un à Toulouse, et plus de 100 employés.
En plus d’être un acteur européen clé dans le domaine de la propriété intellectuelle, GEVERS dispose d’équipes spécialisées dans la PI pour la Chine et les États-Unis, dépassant les frontières bien au-delà de l’Europe.

 

 

 

EN PLUS

‘La Belgique à la pointe de la lutte contre Ebola et le sida’

Étudiant, le Belge Peter Piot n’a pas écouté les conseils de ses professeurs, quand ils lui ont affirmé qu’il n’y avait pas d’avenir dans le domaine des maladies infectieuses. Et heureusement. Car c’est lui qui a découvert, entre autres, le virus Ebola. Et a fait faire des progrès de géant à la lutte contre le sida.

Formation en alternance : la formule où tout le monde gagne

Formation en alternance Idéalement situés à l’intersection des politiques d’emploi et des attentes patronales, les centres de formation en alternance proposent aux entreprises des stagiaires motivés, compétents et sensibilisés aux exigences du monde professionnel.

Datas or not datas? Savoir, c’est pouvoir

Stratégie décisionnelle De nouveaux comportements accompagnent le tournant numérique des entreprises, parmi lesquelles, le « data management ». Ces données, de plus en plus précieuses et sécurisées, forment le socle des nouvelles prises de décision, c’est la « Business intelligence ».

L’investissement belge au beau fixe

L’été dernier, Olivier de Wasseige devenait le directeur général et administrateur-délégué de l’Union Wallonne des Entreprises, succédant à Vincent Reuter. C’est dans son bureau à Wavre qu’il nous a reçus, pour évoquer, entre autres, la situation de l’investissement chez nous.

La disparition du touriste

TourismeLe touriste a mauvaise presse ces dernières années: selon les moments, on le moque, on s’en plaint, mais on ne l’envie que rarement. On l’imagine dans un hôtel bondé, montant chaque matin dans l’autocar à la suite de son groupe. On se le représente au pas de course, d’un site à l’autre, équipé d’une perche à selfie. Ca s'explique peut-être par nos nouvelles quêtes de sens et d'authenticité dans le voyage.

Wouter Ommeslag: « Le travail de l’agent d’entretien est beaucoup trop sous-estimé »

Interview Le facility management n’a pas encore l’attractivité de secteurs comme l’informatique ou les RH. Pourtant, ce secteur, qui emploie des dizaines de milliers de personnes, connaît une période très dynamique et se prépare à un virage numérique généralisé. Wouter Ommeslag, directeur général de Facilicom Solutions, en est l’un des témoins et initiateurs.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.