Accueil E-commerce Dominique Michel: 'Mobile is King'

Dominique Michel: ‘Mobile is King’

En collaboration avecDominique Michel, CEO de Comeos

Le nombre d’achats réalisés à partir de smartphones et tablettes a progressé de pas moins de 60 % en un an.  C’est ce que révèle l’enquête annuelle à grande échelle de la fédération du commerce, Comeos. Le mobile a définitivement fait sa percée.   

En 2017, plus de la moitié des consommateurs en ligne n’effectuaient leurs achats qu’à partir d’un ordinateur (portable), alors qu’aujourd’hui, un produit sur trois est acheté à partir d’un smartphone ou d’une tablette. Cela représente une progression de 60 % par rapport à l’année dernière.

‘Wearables’
Les consommateurs effectuent également leurs paiements massivement à l’aide d’une app installée sur leur smartphone. Les cartes de crédit traditionnelles représentent encore un quart des achats en ligne mais enregistrent une baisse de 20 % par rapport à 2011. Les apps sont en plein essor, et pas uniquement sur les smartphones. Aujourd’hui, mille clients d’une banque belge testent des dispositifs mobiles portables (« wearables »). Grâce à un bracelet, un trousseau de clé ou une montre avec puce incorporée, ils peuvent payer partout sans contact. Et nous ne sommes qu’au début. Moins de 5 % des paiements sont effectués sans contact en Belgique. Aux Pays-Bas, il s’agit de plus de la moitié. Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

Tout ce qui précède s’inscrit dans la tendance à faciliter la vie des clients.

Des apps nutritionnelles
L’étude révèle également que la moitié des acheteurs en ligne ne voient pas non plus d’inconvénient à être aidés par des robots ou des assistants virtuels. Des apps nutritionnelles aident les consommateurs à effectuer un choix parmi tous les produits alimentaires possibles. Le consommateur coche ce qui s’applique à lui: sans gluten ou lactose, pauvre en sucre ou en sel. Lorsqu’il effectue ses achats, le consommateur scanne les différents produits avec son smartphone et voit directement s’ils conviennent ou non. Vous pouvez demander un nouveau micro-ondes à Siri ou à un autre assistant virtuel. Celui-ci vous proposera alors des options et après avoir passé tout en revue, il vous présentera le modèle qui vous convient le mieux.

‘Frictionless’
Tout ce qui précède s’inscrit dans la tendance à faciliter la vie des clients. C’est ce qu’on appelle la frictionless shopping experience. C’est simple: tout ce que vous devez faire mais que vous préféreriez ne pas faire, nous nous efforçons de l’éliminer. Qui aime faire la queue à la caisse? C’est la raison pour laquelle apparaissent des magasins sans caisses que vous quittez sans vous soucier de quoi que ce soit, tous vos achats étant enregistrés automatiquement. Pourquoi faire du shopping “frictionless” si le paiement lui-même est encore médiéval?

Les achats purement fonctionnels se feront de plus en plus lieu en ligne. Nous ne nous rendrons plus au magasin que pour vivre une certaine expérience et bénéficier d’un service avec une touche humaine.

EN PLUS

L’e-commerce belge en quête de son mode d’emploi(s)

Le boom de l’e-commerce fait bouger les lignes du monde belge du travail. Des jobs évoluent ou se créent, de nouvelles questions surgissent. Trois experts témoignent de l’évolution en cours.

Les soins de santé entre humain et technologies

Les nouveautés technologiques impactent aussi le secteur des soins de santé. Du personnel médical aux patients, digitalisation et high tech améliorent confort et sécurité en hôpital et maison de repos. Avec des plus et des moins? Réponses de nos trois experts.

Des repas de fin d’année sans prise de tête. Vus par deux grands chefs

Afin d’occasionner le moins de stress possible lors de la préparation des repas de fin d’année, Yves Mattagne et Sang Hoon Degeimbre, deux grands chefs étoilés belges, font part de leurs précieux conseils.

Maison connectée: la science-fiction à notre porte

Alors que le nombre d’objets connectés n’a jamais été aussi important qu’à l’heure actuelle, chaque foyer s’apprête à se doter d’une intelligence propre facilitant grandement notre quotidien. Mais encore faut-il savoir l’utiliser en toute connaissance de cause.

La viande belge pèse sur la conscience

Le Belge mange de moins en moins de viande, et pourtant nous aimons toujours un bon morceau de viande dans notre assiette. De préférence à un prix pas trop élevé. C’est compréhensible, mais aussi problématique.

Archief.

Nathalie Crutzen: La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.