Accueil Opinion Elin De Vits: 'Employer branding: 7 conseils'

Elin De Vits: ‘Employer branding: 7 conseils’

Pour améliorer son attractivité, un employeur ne doit pas nécessairement mener de grandes campagnes nationales onéreuses…

La proximité
En pratique, les candidats proviennent en effet majoritairement du marché du travail local. La raison en est toute simple: les travailleurs accordent une importance croissante à la proximité de l’entreprise. Les employeurs actifs près de chez eux sont d’autant plus attractifs à leurs yeux qu’ils ne les obligeront pas à faire la navette en train, tram et bus ou à perdre leur temps dans les embouteillages.

Des critères majeurs
La fiabilité et la sécurité d’emploi offertes par l’entreprise sont également des critères majeurs lorsque les candidats choisissent un employeur. Cette dimension gagnera encore en importance à l’avenir. La proximité et la fiabilité (perçue) jouent donc clairement à l’avantage des entreprises plus petites, davantage ancrées localement, et compensent partiellement la forte notoriété des grands acteurs qui disposent de plus gros budgets pour pratiquer l’employer branding. Autrement dit, la taille de votre entreprise n’est pas une raison valable pour ne pas investir dans l’attractivité de votre marque d’employeur. Chaque entreprise peut faire valoir des atouts spécifiques. Jouez-en!

La proximité et la fiabilité jouent à l’avantage des entreprises plus petites.

Quelques conseils
Par quoi commencer? Quelques conseils.

Recherchez comment votre entreprise peut répondre à ces attentes et soyez authentique à cet égard – mettez ces atouts en valeur dans le recrutement et la communication. Faites de vos collaborateurs des ambassadeurs de votre entreprise. En soignant l’attractivité de votre marque d’employeur et votre employer branding, vous serez mieux armé pour attirer les talents qu’il vous faut et, dans le même temps, vous rendrez vos collaborateurs plus fiers de travailler pour votre entreprise et les conserverez en votre sein (rétention).

Considérez tous les collaborateurs comme des ambassadeurs potentiels. Les étudiants jobistes et collaborateurs temporaires comme les travailleurs intérimaires, les collaborateurs freelance et les stagiaires contribuent également à votre image d’employeur. Ils sont également de potentiels collaborateurs futurs.

Développez des contacts avec des établissements d’enseignement de la région, qui sont pertinents pour vos activités.

Communiquez — loin des yeux, loin du cœur —, mettez en œuvre une bonne politique de communication et donnez un visage à votre entreprise. Montrez ce que votre entreprise représente.

Utilisez les réseaux sociaux pour développer un réseau de collaborateurs potentiels. Faites-le continuellement, pas uniquement quand vous recherchez de nouveaux talents.

EN PLUS

Nathalie Crutzen: La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.

Dress code, le feu d’artifice des réveillons

Brillantes, colorées, éclectiques mais stylées… Les tenues de fêtes s’éclatent en un bouquet de genres hyper diversifiés. David Jeanmotte et Nathalie Hantson, spécialistes mode et look, nous livrent analyses et conseils autour du dressing 2018.

Serge pampfer: L’innovation médicale est chère mais la vie n’a pas de prix

Malgré les tentatives et les promesses de raccourcir le temps et le coût du développement d’un nouveau médicament, la progression de l’invention scientifique jusqu’à l’innovation médicale reste extrêmement fastidieuse.

Sécurité tous azimuts

SecuritéL’analyse régulière des risques est une obligation des entreprises. En pleine mutation du monde du travail, les aspects à envisager se multiplient en a dans l’univers industriel.

Dominique Michel: ‘Mobile is King’

Le nombre d’achats réalisés à partir de smartphones et tablettes a progressé de pas moins de 60 % en un an.  C’est ce que révèle l’enquête annuelle à grande échelle de la fédération du commerce, Comeos. Le mobile a définitivement fait sa percée.   

Cédric Wautier: « On va de plus en plus devoir se diriger vers des constructions fonctionnelles »

Cédric Wautier, animateur de l’émission « Une brique dans le ventre » nous a donné son avis sur l’habitat et son avenir en Belgique. Selon lui, la nouvelle génération va changer beaucoup de choses avec l’idée de partage.

Archief.

Nathalie Crutzen: La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.