Je pense que les fêtes de fin d’année en 2018 sont tout aussi importantes que celles passées et celles à venir. Je dirais que la différence se trouve dans notre manière de faire la fête et de consommer.

Les beaux moments 
Je suis persuadé que nous allons tous exhiber nos cadeaux et notre sapin sur les réseaux sociaux. Les moments en famille se partagent beaucoup plus qu’avant, ce qui inévitablement, enlève une part d’intimité et donc de magie. Sinon, d’un autre point de vue, je dirais que faire la fête en 2018 c’est aussi prendre du recul sur l’année écoulée. Voir ce qu’il y a de positif et de négatif dans notre société, se dire que toutes ces belles lumières ne règleront aucun problème mais nous permettent malgré tout de passer de beaux moments.

La table des adultes 
Ce qui a changé c’est que je ne suis plus un enfant. Je suis à la table des adultes à présent. Et put*** de m**** c’est beaucoup moins marrant. Avant je déballais les cadeaux, maintenant j’apprends à faire l’emballage. Avant je recevais des cadeaux, maintenant je dois en offrir. Avant je buvais du Coca, maintenant j’apprécie un bon verre de vin. Purée que mes réponses sont déprimantes!

Le top du top 
Je crois qu’un Noël réussi c’est quand tout le monde a pu se rendre présent et disponible. Le top du top c’est quand nous sommes tous au chaud à l’intérieur et qu’il neige dehors. Mais c’est souvent que dans les films ça. Sinon, se rappeler des souvenirs et se prendre des fous rires, c’est quand même la raison pour laquelle on est tous assis autour de la même table.

Pour que les fêtes soient inoubliables, il faut les vivre à fond.

Saison préférée
J’ai trop de souvenirs concernant les fêtes. C’est ma saison préférée. Je préfère Noël que la nouvelle année. Chez ma grand-mère, on devait chanter des chansons pour pouvoir ouvrir ses cadeaux. Elle finissait par chanter à notre place car on kiffait pas trop l’exercice mais avec le recul, qu’est-ce que c’était drôle.

Des fêtes inoubliables 
Je crois qu’il n’y a pas trop de secret. Pour que les fêtes soient inoubliables, il faut les vivre à fond. Quelles que soient nos croyances, quelles que soient nos traditions, si l’on a l’occasion de passer du temps en famille, faisons-le! Je pense qu’il faut avoir l’envie de faire plaisir, de se faire plaisir et de prendre conscience sur le moment de la chance qu’on a.

Impossible de ne pas fêter quoi que ce soit. C’est une période de l’année trop importante pour moi, j’en ai besoin. Je fais partie des couillons qui sont contents de voir les premiers sapins de Noël dans les vitrines des magasins en plein mois de septembre!