Accueil Opinion Bernard Piette: « La logistique, moteur de la compétitivité de nos...

Bernard Piette: « La logistique, moteur de la compétitivité de nos entreprises »

Le développement de l’activité économique et industrielle a de tout temps influencé les activités logistiques. Aujourd’hui, l’évolution de nos modes de consommation et la transformation de notre tissu économique génèrent de nouveaux défis.

Importance de la logistique

En 2017, la BNB publiait une étude sur l’importance de la logistique en Belgique. Conclusion: la logistique « pèse » environ 218.000 emplois directs et indirects et près de 12 milliards d’euros de PIB. C’est donc une activité essentielle pour notre économie. La Belgique est également une porte d’entrée pour le marché européen grâce aux ports (notamment Anvers, Zeebrugge et Gand) et aéroports (Liège et Bruxelles). 

Logistics Performance Index

Dernièrement, le « Logistics Performance Index » de la Banque Mondiale, classant 168 pays pour leur performance logistique globale (y compris les douanes et l’infrastructure), classait la Belgique en 3e place derrière l’Allemagne et la Suède. Mais nous devançons respectivement l’Autriche, le Japon et surtout, les Pays-Bas. 

La logistique « pèse » environ 218.000 emplois directs et indirects et près de 12 milliards d’euros de PIB.

Pôles de compétitivité

Dans ce contexte, la Wallonie a misé sur le développement de la logistique comme étant un des axes prioritaires de sa politique de redéploiement économique en incluant la logistique dans les Pôles de compétitivité. Sur ces quinze dernières années en Wallonie, plus de 5.000 emplois en logistique ont été créés rien que par les investissements étrangers avec l’arrivée d’entreprises telles que H&M, Johnson & Johnson, Farnell ou Skechers. La récente annonce d’Alibaba d’implanter un de ses cinq futurs hubs à Liège ne fait que confirmer cette tendance.

Trois principaux

Il n’en reste pas moins que, tant pour satisfaire les exigences grandissantes des consommateurs que nous sommes que pour soutenir la compétitivité de toutes nos entreprises, les défis ne manquent pas. J’en relève trois principaux. Le premier, la logistique doit limiter son impact environnemental: à ce titre, la multimodalité représente un atout essentiel de notre région. Le défi reste de rendre le fluvial et le ferroviaire aussi efficients que la route afin de soulager les problèmes chroniques de mobilité que notre pays connaît. Le deuxième, la logistique n’échappe pas à la digitalisation et la venue d’Alibaba préfigure une autre révolution à travers l’ « Electronic World Trade Platform » que Jack Ma compte développer. Le troisième, les PME wallonnes maîtrisent leurs processus de fabrication mais doivent élever leur niveau de compétence logistique afin d’identifier d’importantes sources de gains potentiels.

Afin de faire face, innovation et proactivité seront sans aucun doute les maîtres-mots. La logistique a encore de beaux jours devant elle tant en Wallonie que dans toute la Belgique.

EN PLUS

Chacun doit toujours se demander ce qu’il peut faire à son niveau!

Philippe Van TroeyeParce qu’elle est considérable avec ses 17.000 employés, qu’elle est souvent au centre des débats et polémiques en tous genres, et surtout parce que son business de base, l’énergie, implique aussi une dimension sociétale, nous avons voulu interroger Philippe Van Troeye, le CEO d’une entreprise pas tout à fait comme les autres.

Des repas de fin d’année sans prise de tête. Vus par deux grands chefs

Afin d’occasionner le moins de stress possible lors de la préparation des repas de fin d’année, Yves Mattagne et Sang Hoon Degeimbre, deux grands chefs étoilés belges, font part de leurs précieux conseils.

Bien manger: toute une éducation

Donner une bonne alimentation à nos enfants est un problème que chaque parent vit aujourd’hui. Reconnaître les bons aliments, rejeter les tentations et éviter la malbouffe sont de réels défis. Nous avons tenté de trouver des conseils auprès de 3 nutritionnistes.

Gilles Daoust: La passion d’entreprendre

Entré en 2010 dans le groupe de ressources humaines familial, Giles Daoust en est devenu son CEO en 2015. En parallèle, cet autodidacte tâte du cinéma, comme producteur de Title Media, une société belge de films indépendants, active surtout aux États-Unis.

Maladies chroniques: trop peu de prévention

Mieux vaut prévenir que guérir. Plus qu’un proverbe, cette locution pleine de bon sens se vérifie dans bien des domaines. Pourtant, en matière de maladies chroniques, elle n’est pas encore suffisamment appliquée.

Une seconde résidence, mais pas à n’importe quel prix

Selon le bureau WES Research & Strategy, 170.000 Belges possèderaient une seconde résidence. Les pays les plus prisés sont la France et l’Espagne. Avant de se lancer, mieux vaut se poser les bonnes questions et se faire conseiller par des professionnels.

Archief.

Nathalie Crutzen: La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.