Accueil Maison Le mazout, incontournable dans la transition énergétique

Le mazout, incontournable dans la transition énergétique

En collaboration avecInformazout

Si nous souhaitons continuer à bénéficier d’un climat vivable dans quelques décennies, nous devrons gérer l’énergie d’une tout autre façon. « Prendre soin du climat et économiser l’énergie vont de pair », explique Willem Voets, General Manager d’Informazout. « Le secteur de l’énergie et ses 5 millions de bâtiments chauffés devront également y contribuer. Pour ce faire, il ne faut toutefois pas uniquement être attentif aux nouvelles technologies, les méthodes de chauffage existantes ont également leur place dans la transition énergétique », affirme Willem Voets.

La façon de procéder est encore souvent sujette à débat. Pour
W. Voets, il faut toutefois avancer. « Il est clair qu’aucune forme d’énergie ou de technologie de chauffage n’est aujourd’hui capable de supporter seule l’évolution du paysage énergétique. Nous disposons actuellement de seulement 50 km de réseau de chaleur en Belgique; les pompes à chaleur sont encore insuffisantes dans les maisons existantes; le gaz est, tout comme le mazout, un combustible fossile présentant des émissions de gaz à effet de serre comparables si l’on considère l’ensemble du cycle de vie; le stockage de l’énergie électrique est très coûteux et d’énormes investissements dans de nouvelles centrales sont nécessaires si l’on souhaite arriver à une électrification complète. Chaque type de système de chauffage présente des avantages et des inconvénients. Toutes les sources d’énergie et les technologies actuelles subsisteront nécessairement pour pouvoir continuer à chauffer chaque habitation d’une façon confortable, abordable et efficace, aujourd’hui et à l’avenir. Il en va donc de même pour les installations de chauffage aux énergies fossiles et, plus précisément, au mazout. »

W. Voets plaide dès lors pour une approche « technologiquement neutre » où toutes les sources d’énergie, mazout y compris, ont une place… « Environ un tiers des habitations, soit quelque 3,5 millions de Belges, est aujourd’hui chauffé au mazout. Ces personnes ont besoin de solutions crédibles, abordables et réalisables pour entrer dans la transition énergétique. Et le mazout est une solution réaliste. Les consommateurs qui optent pour une chaudière à haut rendement au mazout épargnent chaque année jusqu’à 30 % sur leur facture énergétique et émettent jusqu’à 30 % de CO2 en moins. La consommation moyenne de mazout par bâtiment a dès lors diminué de 45 % au cours des 30 dernières
années, passant de 3 600 l à 2 500 l par an. Cela prouve que la seule stratégie efficace est celle de l’économie et non de l’interdiction.

La seule stratégie ciblée est celle de l’économie et non de l’interdiction.

« Le mazout aujourd’hui n’est plus non plus le même produit que celui d’antan », fait remarquer W.Voets. Aujourd’hui, le mazout est pauvre en soufre, ce qui garantit une combustion optimale. L’impact sur l’environnement est moindre, alors qu’aucune autre énergie ne fournit autant de chaleur. « Une chaudière à haut rendement au mazout peut par ailleurs être parfaitement combinée avec une énergie renouvelable: avec des panneaux solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire ou un système hybride avec pompe à chaleur. Avec ces installations hybrides au mazout, on peut en outre parfaitement réagir à la disponibilité variable des sources d’énergie renouvelable, surtout pendant les froides et sombres journées d’hiver. Et c’est justement la période où nous avons le plus besoin de nos installations
de chauffage. »

Par ailleurs, les fabricants d’appareils de chauffage recherchent toujours comment améliorer cette technologie. L’accent est mis sur une consommation encore plus efficace et plus faible. En matière de combustibles liquides écologiques, on a beaucoup progressé.

Il existe actuellement une envie chez les politiques d’interdire à terme la vente de chaudières au mazout. Pour W. Voets, il s’agit avant tout pour eux de marquer des points à court terme alors que l’essentiel est ignoré. « Allons-nous décourager toutes les initiatives louables, tous les efforts et tous les programmes de développement du secteur par une interdiction technologique? Cela nous semble une très mauvaise piste. La transition énergétique durera encore de nombreuses années et toutes les énergies restent dès lors nécessaires. Faisons un petit pas dans la bonne direction et n’anéantissons pas toutes les initiatives. De nombreux petits pas nous mèneront également à notre but. Peut-être même encore mieux, plus rapidement et plus efficacement que le fait de faire soudainement table rase. »


En collaboration avec

Informazout est le centre d’information pour l’utilisation rationnelle et l’économie du mazout. Nous fournissons aux consommateurs des informations sur tout ce qui touche au mazout de chauffage et aux combinaisons de ce dernier avec les énergies renouvelables. Sur le site www.informazout.be, il est possible d’évaluer les coûts énergétiques des habitations, de consulter la législation concernant les réservoirs de mazout pour chaque cas ou encore la liste des distributeurs de mazout ou des techniciens pour l’entretien et le contrôle. Toute personne souhaitant se renseigner sur des questions ayant trait au chauffage au mazout peut également téléphoner au 078/152.150.

EN PLUS

La pièce préférée

Partie préférée de la maison Comme le dit le dicton: rien ne vaut son chez soi. Nous les avons interrogés sur la partie de leur maison qu’ils aiment particulièrement retrouver

Repenser la ville… intelligemment

Grandes ou petites, nos cités vont se métamorphoser sous l’impulsion des nouveaux enjeux couplés aux nouvelles technologies. La Smart City se profile, l’immobilier s’équipe mais la clé du bien-être passera aussi par des espaces publics repensés.

La mobilité doit être écologique et sociale

transport Face aux défis climatiques et sociaux, la ville doit réussir sa mutation modale: elle doit amener les citoyens à préférer à leur voiture le transport public et les modes doux.

La recherche d’une qualité de vie

qualité Depuis la 6e réforme, la Wallonie s’est dotée de nouvelles compétences déterminantes en matière de santé que le Gouvernement wallon a confié à l’AVIQ.

Urban Jungle, un mode de vie

Life Style Tendance déco, mais pas seulement, l’Urban jungle s’installe comme un nouveau mode de vie, avec un intérieur reverdi, reposant, relaxant. Et vous, êtes-vous un Plants Dad ou une Plants Mom ?

Axel Smits: Le leasing montre la voie

Compte tenu de l’augmentation...

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.