Accueil Maison Un mode de vie modulaire

Un mode de vie modulaire

Christophe Ternest

C’est dans les années 70, avec l’apparition des lofts, qu’on a commencé à s’intéresser à la conception de l’habitat modulable. Plus question d’avoir des espaces fermés avec des fonctions bien définies. Progressivement, un nouveau mode de vie allait s’imposer, avec comme maître-mot le « changement ». La réponse est la « modularité ».

À notre époque, plusieurs facteurs plaident en faveur de la multimodalité. D’une part, tout change très rapidement, que ce soit dans notre vie professionnelle ou notre vie privée. De l’autre côté, le coût des surfaces d’habitation et professionnelles ne cesse d’augmenter alors que l’offre diminue. De fait, de plus en plus de clients me demandent de concevoir des espaces polyvalents qui peuvent à la fois être modulables pour tirer parti au maximum des surfaces disponibles. Il est d’abord possible de modifier les espaces, grâce à des systèmes ouvrants, coulissants ou pivotants. Ces systèmes isolent ou lient les différents espaces ou l’intérieur avec l’extérieur. 

La lumière participe aussi à cette modularité et joue un grand rôle dans la perception des espaces. La lumière naturelle d’abord. Son rayonnement à l’intérieur d’un espace peut être maîtrisé avec des systèmes d’occultation, selon le moment et l’utilisation que l’on veut donner à cet espace. On me demande souvent d’aménager un bureau qui doit occasionnellement se transformer en chambre d’amis. Ces deux fonctions ont des besoins de lumière naturelle très distincts: pleine lumière pour le bureau, « intimiste » pour la chambre. Il existe de nombreux systèmes domotiques qui permettent de programmer des ambiances lumineuses variables dans un même espace.

Les revêtements muraux ou de sols jouent un rôle important dans la modularité et la perception d’un espace, ainsi que les couleurs. Ils vont influencer les proportions. Par exemple, j’utilise le même revêtement de sol dans des pièces contiguës pour amplifier la sensation d’espace et pour lier les différents espaces entre eux. Ces matériaux peuvent contribuer à l’acoustique d’un espace. Mais avant de commencer à concevoir un projet, il est important de bien écouter vos besoins, et vos envies. Mais… une chose est sûre, l’avenir est résolument tourné vers la flexibilité des espaces.

EN PLUS

La réforme des primes énergétiques est bénéfique pour le citoyen wallon

Le 12 juillet, le Gouvernement wallon a adopté en première lecture le projet d’arrêté réformant en profondeur le régime des primes « Énergie » et « Rénovation ».

Vincent Callebaut : « Nous pourrions devenir le fer de lance de cette transition énergétique »

archicture C’est un des architectes les plus visionnaires de son époque. Vincent Callebaut est belge, mais il a déjà conquis le monde avec ses idées futuristes.

Être parent, un dur métier!

Si être parent s’assimile aujourd’hui à un « métier » souvent prenant et donc difficile, préserver son couple, parfois négligé, reste pourtant essentiel dans n’importe quel schéma éducatif.

Les enfants, c’est dehors que ça se passe!

Les activités en plein air, c’est du bonus à tous les niveaux. Santé, développement, créativité… Entre enfants ou en famille, il faut bouger et profiter de la nature.

David Antoine se fait Père Noël

David Antoine, animateur sur Radio Contact, sort un album de Noël dont les bénéfices serviront à garnir les pieds de sapin des enfants défavorisés! Une magnifique initiative fomentée par un gaillard rêveur mais concret, genre la tête dans les étoiles, mais les pieds bien sur terre…

‘La diversité chez Coca-Cola nous rend plus fort!’

Depuis plus de 90 ans, nous sommes actifs sur le marché belge. Nous avons plus de 90.000 clients et plus de 10 millions de nos boissons sont consommées chaque jour, indépendamment de l’âge, du sexe et de la classe sociale. C’est pourquoi il est vraiment important pour nous que les valeurs de nos marques transparaissent également dans nos équipes.

Archief.

La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.