Accueil Business Entreprendre Trees Paelinck: Des talents au service de la diversité réelle

Trees Paelinck: Des talents au service de la diversité réelle
T
.

En Belgique, il y a 27,9 % de femmes présentes dans les conseils d’administration. En 2015, elles étaient 15,2 %. Une augmentation intéressante certes mais insuffisante au vu des résultats business constatés au sein des entreprises pouvant compter sur un board diversifié. 

Très récemment, Women on Board et Profacts ont mené une étude sur les raisons conscientes et inconscientes qui impactent le leadership féminin. La conclusion principale est que, oui, il y a des raisons inconscientes liées à notre éducation qui font qu’un entrepreneur, un chirurgien ou un CEO est par défaut représenté sous les traits d’un homme. Mais l’excellente nouvelle consiste dans le fait que l’expérience gomme ces idées préconçues. Concrètement, un homme qui a eu une femme comme patronne, manager ou chef de département ne présente plus ces biais inconscients.      

Quelle est donc la solution pour tendre plus rapidement à une répartition homme –  femme plus équilibrée au sein des conseils d’administration de nos entreprises? Les CEO! Et plus spécifiquement leur liste de priorités. En effet, si les CEO ont la diversité comme point clé du développement de leur entreprise, avec un plan d’action concret et des KPI’s (Key Performance Indicator, ndlr.) dédiés, beaucoup plus de femmes seront présentes au niveau exécutif des entreprises et logiquement, plus de femmes accèderont à des positions au sein de conseils d’administration.

Un aspect clé de la vie des affaires que les femmes devraient mettre en priorité dans leur agenda est le networking. Les hommes sont depuis toujours très présents via les cercles d’affaires qui leur étaient d’ailleurs souvent réservés. Se montrer et rencontrer des hommes et des femmes actifs dans le monde du business est encore un domaine d’amélioration pour les femmes. Mais cela évolue dans le bon sens. Des cercles d’affaires féminins voient le jour régulièrement. Plus important, des cercles d’affaires mixtes sont de plus en plus prisés par les femmes. Elle est là la vraie diversité: être ensemble, hommes et femmes, d’horizons différents et pouvoir échanger expertises, expériences et visions autour de sujets qui sont clés pour le monde des affaires comme l’entrepreneuriat, l’innovation…

Un aspect clé que les femmes devraient mettre en priorité dans leur agenda est le networking.

Notre mission consiste à encourager l’accès des femmes aux postes d’administration des entreprises belges, publiques et privées. Comment? Via la création d’un pool de talents susceptibles d’intégrer un conseil d’administration et y donner facilement accès aux entreprises belges en quête d’administratrices. En effet, notre pool de talents est composé de plus de 275 femmes motivées, expérimentées et actives dans des secteurs aussi variés que l’industrie, le FMCG (biens de grande consommation, ndlr.), l’agroalimentaire, la chimie, le pharmaceutique… De cette façon, beaucoup de femmes travaillent à conquérir une place significative dans le monde du business et font de notre label qualité une réalité de plus en plus concrète.

Texte Trees Paelinck, General Manager Women On Board

Lees meer.

Micky Fierens: ‘Le patient, un acteur de changement à prendre en compte’

La qualité d’un système de santé dépend de plusieurs facteurs, tout comme différents acteurs peuvent améliorer cette qualité.  Parmi eux: les patients, qui occupent une place de plus en plus importante.

Les enfants, c’est dehors que ça se passe!

Les activités en plein air, c’est du bonus à tous les niveaux. Santé, développement, créativité… Entre enfants ou en famille, il faut bouger et profiter de la nature.

Rika Coppens: ‘Image de marque et guerre des talents’

La marque employeur garantit que des candidats auront envie de venir travailler dans l’entreprise. Une atmosphère de travail agréable et authentique garantit qu’ils y resteront quelque temps.

Peter Piot: ‘La Belgique à la pointe de la lutte contre Ebola et le sida’

Étudiant, le Belge Peter Piot n’a pas écouté les conseils de ses professeurs, quand ils lui ont affirmé qu’il n’y avait pas d’avenir dans le domaine des maladies infectieuses. Et heureusement. Car c’est lui qui a découvert, entre autres, le virus Ebola. Et a fait faire des progrès de géant à la lutte contre le sida.

Être comédien n’est pas un métier ou une passion, c’est toute ma vie

Si vivre de son activité artistique représente une véritable satisfaction, pour y parvenir, les artistes doivent souvent avoir le cœur bien accroché. Illustration avec Mourade Zeguendi, comédien bruxellois qui n’hésite pas à dénoncer les travers de son métier.

Quand nos enfants manquent d’air à l’école

Dans une grande majorité de nos écoles, la qualité de l’air serait médiocre. C’est en tout cas ce que révélait Greenpeace en mars dernier. Un problème aux conséquences inquiétantes qu’il s’agirait d’endiguer par des comportements et des mesures adéquats.

Archief.

Nathalie Crutzen: La ville de demain sera « smart »

Il y a vingt ans, de grands réalisateurs hollywoodiens imaginaient la ville du futur: une oasis technologique, peuplée de robots intelligents et de voitures volantes. Même si, aujourd’hui, ces visions ne s’avèrent plus si utopiques que cela, c’est surtout le concept de Smart City qui semble apparaître comme l’idéal à atteindre pour nos villes.